Le titre de grand maître est l’équivalent de la ceinture noire au judo. C’est le titre suprême que tout le monde rêve d’obtenir ! Mais le chemin est long et tortueux pour obtenir le Graal. Bien des joueurs, même professionnels, n’ont ainsi jamais obtenu ce titre. Alors, comment devient-on grand maître aux échecs ?

Première étape : monter son classement Elo à 2500

On commence par peut-être la chose la plus difficile à faire pour devenir grand maître : atteindre la barre mythique des 2500 Elo. Le Elo est le classement des joueurs d’échecs. Lorsqu’on débute on est automatiquement classé à 1000 points Elo. La moyenne des joueurs français se situe autour de 1600. C’est vous dire si la barre est haute !

À 2000 Elo, on est un très bon joueur de club. À 2200, un très fort joueur régional et la barre pour être maître (à ne pas confondre avec grand maître) est fixée à 2400. Seule une poignée de joueurs non-professionnels réussissent à franchir un jour la barre des 2500 Elo.

Le classement Elo reflète votre régularité. Le calcul mathématique qui se cache derrière le Elo est fait pour qu’il représente notre niveau sur les 50 dernières parties jouées environ. Il faut donc jouer bien pendant longtemps pour obtenir un classement à 2500 Elo. Mais ce n’est pas suffisant pour devenir grand maître. Il faut aussi réaliser des tournois à un niveau encore supérieur. C’est ce qu’on appelle effectuer une norme de grand maître.

Comment devient-on grand maître aux échecs : les normes

En plus de la barre des 2500 Elo à franchir, le joueur qui convoite le titre de grand maître doit réaliser 3 normes.

Ce sont des performances exceptionnelles à réaliser lors de tournois. Il faut avoir joué lors de ces tournois comme un joueur à plus de 2600 (cela s’appelle faire une performance à plus de 2600), avoir rencontré des joueurs venant d’au moins 3 pays différents, avoir rencontré au moins 1/3 de grands maîtres lors de ce tournoi et enfin que la moyenne Elo des joueurs rencontrés soit supérieure à 2380. Et il faut 3 normes de ce type pour être grand maître !

La barre à 2500 Elo et les normes se complètent très bien. Le classement montre une certaine régularité dans les performances. Et les normes montrent qu’on peut jouer de façon exceptionnelle sur certains tournois. Le titre de grand maître est vraiment très difficile à obtenir. Il n’y a donc qu’une quarantaine de grands maîtres en activité en France.

Le titre de grand maître aux échecs est-il un titre à vie ?

Oui tout à fait ! Les titres de maîtres et de grands maîtres sont des titres à vie. Même si votre niveau baisse et que vous vous retrouvez avec un classement Elo qui passe en dessous des barres attendues, vous restez titré !

Les premiers grands maîtres

Le titre de grand maître a officiellement été créé en 1950 et 27 joueurs l’ont alors obtenu dont 11 Soviétiques. Parmi les grands noms, on peut noter les champions du monde Smyslov, Botvinnik et Euwe.

Bronstein, auteur de livres à succès, était le plus jeune grand maître à l’époque avec 26 ans. Bobby Fischer a établi en son temps un record de précocité. Il obtient le titre à 15 ans et 6 mois. Il a été battu ensuite notamment par la hongroise Judit Polgar (15 ans et 5 mois) et par le français Étienne Bacrot (14ans et 2 mois).

Le record de précocité est actuellement détenu par Mishra un jeune indien (12 ans et 4 mois). On verra bien si dans quelques années il parviendra à concurrencer le champion du monde actuel Magnus Carlsen !

L’ascension de Beth Harmon vers le titre de grand maître

Si vous souhaitez découvrir un peu le monde des échecs, nous vous conseillons de visionner la série Netflix le jeu de la Dame. Vous assisterez à l’ascension d’une jeune prodige vers le top mondial du jeu d’échecs, c’est absolument passionnant et très réaliste. Une façon ludique de comprendre les efforts nécessaires à accomplir pour exceller aux échecs !

Les grands maîtres de notre équipe

Ce sont deux grands maîtres qui ont décidé en 2016 de créer notre site et notre plateforme pour apprendre les échecs au plus grand nombre. C’est une chance incroyable de pouvoir débuter aux échecs en recevant les bons conseils et avec une méthode qui alterne vidéos, énigmes, exercices et quiz.

Le grand maître Anthony Wirig qui a entraîné l’équipe de France jeunes a conçu notamment notre formation pour les enfants. Cliquez sur l’image ci-dessous si vous souhaitez en savoir plus :

formation-enfant-echecs-apprendre-les-echecs

Tigran Gharamian, champion de France 2018, est lui un spécialiste des fins de partie. Il vous propose donc de découvrir les bases des finales de pions dans un pack devenu une référence.

Et tous les deux ont conjointement conçu nos formations adultes !

Et maintenant, à vous de choisir

Voilà pour notre article sur comment devient-on grand maître aux échecs. N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux s’il vous a été utile !