Résoudre de petits exercices d’échecs pour travailler la tactique a beaucoup de bienfaits pour la santé mentale. Ces exercices sont parfaits que ce soit pour structurer la pensée des enfants ou pour maintenir son cerveau en pleine forme ! Mais qu’entend-on par travailler la tactique ? En fait, aux échecs, les techniques d’attaque sont organisés en différents thèmes  et quand on parle de travailler la tactique, on entend travailler ces techniques d’attaque. Voyons tout de suite un exemple :

La fourchette (ou l’attaque double)

Le principe est très simple,vous devez bouger une pièce qui attaquera deux pièces en même temps. Si l’une des deux pièces bouge, l’autre se fera attraper ! Vous devez commencer par connaître clairement le schéma qu’on veut obtenir, par exemple :

 

Le cavalier attaque en même temps le Roi et la Tour. Le Roi va bouger et le cavalier prendra la Tour.

Et ensuite, vous résolvez différents exercices du ce type en variant petit à petit la position. Par exemple, les blancs jouent et font une fourchette :

 

Dans les exercices, la position va se complexifier petit à petit et plus en plus de pièces seront ajoutées. Bien sûr, on peut réaliser des attaques doubles avec d’autres pièces que le cavalier.

Conseils pour travailler la tactique

Le but étant de rencontrer le plus de schémas différents, je recommande de fixer le temps de réflexion à dix minutes. Si votre objectif est plutôt de structurer votre pensée, alors n’hésitez pas à passer beaucoup de temps sur la position quitte à y revenir plusieurs fois et même plusieurs jours !

Ces exercices sont considérés comme le jogging du joueur d’échecs. Si votre but est de vous améliorez aux échecs, il est donc recommandé d’en faire quinze minutes par jours.

Si vous souhaitez continuer sur ce thème : « Travailler la tactique », vous pouvez cliquez ci-dessous pour accéder à notre dossier sur les exercices d’échecs.

Bon amusement !