La défense Caro-Kann est une des ouvertures ayant la meilleure réputation pour jouer avec les noirs contre e4. Si vous souhaitez avoir les bases de cette défense, vous êtes au bon endroit.

Découvrez :

  • Qu’est-ce que le Caro-Kann ?
  • Les bases de la Caro-Kann expliquée en vidéo par un champion de France.
  • Les différentes variantes de la Caro-Kann.
  • Les joueurs marquants de la Caro-Kann.

Qu’est-ce que la défense Caro-Kann ?

La Caro-Kann ne peut arriver uniquement que lorsque les blancs ouvrent la partie en avançant leur pion Roi de deux cases.

Les blancs ont pour but de former un duo de pions au centre de l’échiquier sur les cases e4 et d4. Les noirs ont donc deux choix. Ils peuvent empêcher directement les blancs de jouer d4 à leur deuxième coup en jouant leur pion en e5 (qui mène à l’ouverture italienne ou à l’ouverture espagnole) ou leur pion en c5 ce qui s’appelle la sicilienne.

Mais les noirs peuvent également laisser le centre blanc se former et lutter contre. Pour cela les deux méthodes principales sont :

  • De jouer le pion en e6 puis le pion en d5 (la française).
  • De jouer le pion en c6 puis le pion en d5.

Cette dernière variante est la Caro-Kann !

Le premier coup des noirs est donc le déplacement du pion c7 sur la case c6 comme ceci :

Puis après le coup d4, ils avancent eux aussi un pion au centre de deux cases en jouant d5.

Comme toute ouverture, la Caro-Kann a des avantages et des inconvénients. En jouant c6, les noirs ont perdu un temps de développement et le pion c6 empêche le Cavalier b8 d’atteindre sa case de développement habituelle. Cependant, les noirs ont formé un centre très compact et le Fou c8, enfermé dans bien des ouvertures, a de l’espace pour se développer.

Apprendre la Caro-Kann

Le champion de France Tigran Gharamian vous propose d’apprendre avec lui les bases de cette formidable ouverture en vidéo.

 

 

Tigran est le cofondateur de notre site et a rassemblé autour de lui les meilleurs joueurs et coachs français. Si vous aimez nos vidéos, vous pouvez tester les packs de vidéos suivants :

  • Comprendre la sicilienne par le maître Pierre Petitcunot.

Les différentes variantes de la Caro-Kann

En jouant leur pion en d5, les noirs attaquent le pion blanc e4. La façon de répondre à ce problème donne les différentes variantes.

La variante d’échange de la Caro-Kann

1. e4 c6 2. d4 d5 3. exd5 cxd5

(notre article sur la notation échiquéenne si besoin)

Après l’échange en d5, le centre s’est stabilisé. Aucun des deux adversaires n’a le dessus sur l’autre et la position est alors déjà à peu près égale ce qui est un succès pour les noirs !

Les blancs ont de l’espace pour placer correctement leurs pièces sur des cases naturelles et actives. Les noirs par contre devront faire plus attention à comment ils vont placer leurs pièces. Le Fou f8 par exemple peut se développer en g7 en Fianchetto ou non. Le Fou c8 n’a pas de case claire non plus. Il vous faudra donc choisir un set-up qui corresponde à votre style de jeu !

Notez que les blancs peuvent tenter de compliquer le jeu rapidement en jouant c4 ce qui mène à la variante Panov.

La variante d’avance de la Caro-Kann

1. e4 c6 2. d4 d5 3. e5

Les blancs prennent l’avantage au centre. Ils ont alors deux plans principaux pour la suite de partie : soit tenter une attaque rapide par des coups comme h4 ou g4, soit tenter de renforcer tranquillement leur centre pour étouffer les noirs.

Mais les noirs ne sont pas sans contre-jeu. Tout d’abord, ils ont comme option de jouer le coup dangereux c5 qui fait sauter le centre blanc.

Il faut alors estimer si le pion c5 est prenable pour les blancs ou pas. Le jeu sera en tout cas dynamique et tactique !

Une autre option pour les noirs et tout simplement de sortir leur Fou en f5.

Et là, on voit un des grands inconvénients de la variante d’avance : le Fou de cases blanches des noirs trouve une superbe case. Et on se rend compte que malgré un fort centre, les blancs éprouveront toutes les peines du monde à étouffer les noirs.

Protéger le pion e4

1. e4 c6 2. d4 d5 3. Cc3 (ou Cd2) dxe4 4. Cxe4

Et on se retrouve encore une fois avec le même type de position : les blancs ont pris un avantage d’espace au centre mais les pièces noires sont libres de se développer comme elles le souhaitent. Le Fou c8 viendra fièrement en f5 attaquer le Cavalier noir. Les Cavaliers se développeront sur les cases d7 et f6 et après e6, le Fou noir a l’embarras du choix pour se développer.

Même le Roi noir a plusieurs possibilités ! Il n’est en effet pas du tout rare pour les noirs de faire le grand roque dans cette variante.

À noter un élément stratégique important. Si les noirs parviennent à jouer le pion c6 en c5, ils vont l’échanger contre le pion d4 des blancs. Les noirs seront alors les seuls à conserver un pion au centre de l’échiquier (le pion e) et l’avantage au centre passera aux noirs !

On se rend donc compte que le pion d4 est souvent une cible dans la défense Caro-Kann. Cela explique en partie l’idée de la variante suivante !

La variante Tartakower (ou Fantasy variation)

Cette variante est caractérisée par le coup f3 pour défendre le pion e4.

1. e4 c6 2. d4 d5 3. f3

Cette variante n’est pas aussi bénigne qu’il n’y paraît. Elle mérite d’y consacrer quelques heures d’études avec les noirs pour pouvoir la contrer efficacement.

La variante des deux Cavaliers

1. e4 c6 2. Cc3 d5 3. Cf3

Les blancs choisissent donc de garder le pion d « à la maison » pour ne pas offrir de cible facile aux noirs. Ce pion ira donc plus tard au choix en d3 ou en d4. C’est le légendaire Bobby Fischer qui a développé cette ouverture. Cette variante sort des sentiers battus. Son idée principale est que le développement logique des noirs par 3… dxe4 4. Cxe4 Ff5 est interdit.

En effet, les blancs ont préparé un piège subtil après 5. Cg3 Fg6 6. h4 h6 7. Ce5 Fh7 8. Dh5 !

Après avoir tenté de capturer le Fou noir, les blancs se tournent vers le pion f7 avec une première menace de mat. Pour parer le mat, les noirs doivent déteriorer leur structure de pions et enfermer leur Fou de cases blanches.

8… g6 9. Df3 (une deuxième menace de mater le Roi noir) Cf6 10. Db3

Et une troisième qui fait mouche. Les blancs gagnent du matériel grâce à l’attaque double sur les pions b7 et f7 !

Les noirs doivent donc se contenter de jouer 3… Fg4

Et les blancs peuvent continuer de déranger le Fou noir en jouant h3 puis g4 avec une partie intéressante pour les deux camps.

Remarquons pour finir que le champion du monde en titre Magnus Carlsen a utilisé lui aussi la variante des deux Cavaliers avec succès contre le très fort grand maître Vassily Ivantchuk (dans une partie jouée à cadence rapide).

Anatoly Karpov, le maître de la Caro-Kann

Anatoly Karpov a été champion du monde dès 1974 suite à la retraite de Bobby Fischer. C’est aussi le grand adversaire de Garry Kasparov et le maître du jeu positionnel et de la prophylaxie.

Et Anatoly Karpov est un très grand joueur de Caro-Kann. Il a développé de nombreuses idées sur toutes les variantes et a donc contribué largement à rendre la Caro-Kann viable à très haut niveau.

Voici sa partie la plus célèbre contre un autre très fort joueur Gata Kamsky. Kamsky a été l’adversaire d’Anatoly Karpov dans un des championnats du monde organisés par la FIDE (lors du split entre la fédération internationale d’échecs et l’organisation de Garry Kasparov qui joua lui un championnat du monde contre Nigel Short). C’était donc un adversaire de tout premier plan qui a fait partie des meilleurs joueurs de la planète pendant de nombreuses années.

Kamsky – Karpov

Comme dans cette partie, les finales sont souvent favorables aux noirs contre leur position est très saine.

Le coup mythique de la Caro Kann

Le coup 11… Re7 est entré dans l’histoire ! Karpov se prive ainsi du droit de roquer. Et en plus le Roi noir vient se placer sur la diagonale de la Dame blanche. Ce coup n’a pas été joué juste pour rendre Gata Kamsky confus, c’est vraiment le meilleur coup de la position ! En connectant la Dame noire et la Tour h8, les noirs se donnent la possibilité de jouer g5 qui aurait été puni par Fxg5 sinon.

Notez que dans cette partie, le Fou c8 est resté à sa place très longtemps contrairement à ce que nous vous avons exposé dans cet article. Il n’y a bien sûr pas une seule façon de jouer aux échecs !

Et maintenant, à vous de choisir !

Voilà pour notre article sur la Caro-Kann. Bien sûr, ce n’est qu’un aperçu, il y a encore beaucoup à dire et à savoir sur la défense Caro-Kann. Nous espérons qu’il vous a plu. Si c’est le cas, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux !