Cadence favorite des joueurs de club, le blitz aux échecs demande une attention, une concentration et une vitesse extrêmes. Montée d’adrénaline assurée !

Découvrez :

  • Ce qu’est un blitz.
  • Le champion du monde de blitz, le français Maxime Vachier-Lagrave.
  • Le blitz de Chilly Gonzales, notre blitz préféré.
  • Nos conseils pour bien jouer en blitz.

Qu’est-ce que le blitz aux échecs ?

Pendant longtemps, les joueurs d’une partie d’échecs avaient le droit de réfléchir autant qu’ils le voulaient. Une partie pouvait alors durer plusieurs dizaines d’heures ! Pour raccourcir le temps d’une partie, un petit objet a été ajouté à côté de l’échiquier : la pendule. Mécanique dans un premiers temps, électronique maintenant, la pendule permet de fixer le temps de réflexion de chaque joueur d’une partie.

Pour les parties dites longues, le temps est fixé à 2h de réflexion pour chaque joueur pour jouer les 40 premiers coups de la partie, puis 1h pour terminer la partie. Les parties dites rapides ont une cadence de jeu de 20 minutes de réflexion pour chaque joueur pour l’ensemble de la partie. C’est la cadence utilisée le plus souvent pour les tournois d’échecs qui se passent sur une journée.

Le blitz quant à lui est une partie où chaque adversaire a 5 minutes à la pendule. Donc en 5 minutes, vous devez être capable de finir la partie, sinon c’est perdu ! Cela donne évidemment des fins de partie spectaculaire. Parfait pour les spectateurs ! L’instinct et l’intuition sont à développer si on veut bien se débrouiller en blitz et à ce petit jeu, longtemps, le meilleur joueur a été Magnus Carlsen, le champion du monde. Vous le voyez ici à l’œuvre contre un des meilleurs joueurs français Laurent Fressinet.

 

Magnus a cette capacité de comprendre en un clin d’œil les enjeux d’une position. Les bons coups lui viennent naturellement à l’esprit.

Un français champion du monde de blitz !

Le français Maxime Vachier-Lagrave est devenu champion du monde de blitz à Varsovie en décembre 2021. Après avoir battu le champion du monde en titre Magnus Carlsen, il prend le dessus sur le jeune et talentueux polonais Duda aux départages. Même si Maxime vise le titre mondial en parties longues, c’est assurément un des grands moments de sa carrière. Cliquez ici pour en savoir plus sur Maxime. notez que le 3ème est aussi français. Alireza Firouzja, 19ans, nouvelle grande star des échecs mondiaux, a fini 1er ex-aequo mais 3ème aux départages.

En 2019, Maxime Vachier-Lagrave était déjà le nouveau numéro 1 mondial de blitz avec près de 30 points Elo d’avance sur Magnus. Une incroyable performance ! Il faut dire que MVL est incontestablement le meilleur joueur d’échecs français de tous les temps. Son jeu extrêmement tactique est ainsi bien adapté au blitz.

Avec Magnus et MVL, Hikaru Nakamura est le troisième grand joueur de blitz de notre temps. Fantasque et spectaculaire, Hikaru a de nombreux fans dans le monde des échecs !

Le blitz de Chilly Gonzales

Notre blitz préféré est certainement celui qui a opposé Chilly Gonzalès à Zygel. On vous laisse déguster !


Plus sérieusement, Chilly Gonzalès est un très bon joueur d’échecs. On vous en reparlera donc bientôt dans un autre article !

Le blitz aux échecs – Nos conseils pour bien blitzer

Tout d’abord, nous tenons à vous dire que si vous débutez totalement, c’est préférable de jouer à des cadences plus lentes. Disons au moins 20 minutes pour chaque joueur. Cela permet de mettre en place sa réflexion et d’acquérir de bons réflexes de jeu.

Maintenant, si vous aimez l’adrénaline du blitz, voici nos conseils pour bien jouer.

1. Choisissez des ouvertures à « système » plutôt que des variantes pointues.

En effet, il existe des ouvertures où vous ferez entrer votre adversaire dans votre jardin. Vous connaîtrez parfaitement les plans classiques, vous aurez un temps d’avance dans la compréhension de la position sur votre adversaire et quand on a très peu de temps à la pendule, ce n’est pas négligeable.

2. Soyez constamment à l’affût de possibilités tactiques dans vos blitz aux échecs

Magnus Carlsen affirme calculer constamment de petites variantes de 2-3 coups lorsqu’il blitze. Il cherche les fourchettes, les attaques doubles, les clouages, les rayons X etc… Le manque de temps fait qu’il est plus facile de se prendre une tactique et de perdre du matériel. Si vous souhaitez approfondir ce sujet, retrouvez toutes les principales tactiques du jeu d’échecs.

3. Les coups longs sont les plus difficiles à voir au blitz aux échecs

Regardez la position suivante.

Trait aux blancs :

C’est aux blancs de jouer. Le roque noir est affaibli. La Tour blanche h1 est très bien placée sur la colonne h. Les blancs aimeraient beaucoup amener une Dame sur la case h7 pour faire échec et mat.

Mais si vous allez par le plus court chemin en jouant 1. Dd3, votre adversaire verra immédiatement la menace.

Par contre si vous jouez le subtil 1. Db1 ! Votre adversaire mettra du temps à comprendre que vous attaquez non seulement le petit pion h7 mais que vous menacez également de mater en h7 par un baiser de la Dame.

Si votre adversaire a du mal à voir les coups longs, inversement, méfiez-vous des coups longs de votre adversaire.

4. Maîtrisez les finales

Le temps va manquer pour jouer la dernière phase de la partie. Celui qui aura le plus travailler les finales aura le plus de réflexes et l’emportera. Nous ne pouvons que vous conseiller le pack vidéo sur les finales de pions du champion de France Tigran Gharamian. Progrès assurés en blitz mais aussi dans la compréhension du jeu d’échecs dans son ensemble !

Si vous n’êtes pas débutant aux échecs, les packs de Tigran sur les finales de Fous ou les finales de Tours vous raviront.

5. Avoir une bonne gestion du temps d’un blitz aux échecs

Cela peut paraître paradoxal avec si peu de temps pour jouer toute la partie mais nous pouvons tout de même vous donner un conseil. Si vous le pouvez (si la position n’est pas trop compliquée), jouez vite et réservez-vous une ou deux plages de réflexion d’une minute ou deux.

La difficulté consiste à bien repérer les moments clés de la partie pour y investir du temps. Cela demande bien sûr de la pratique et de l’expérience, mais pensez-y pendant vos parties : est-ce un moment clé ? Est-ce un moment critique où je dois investir du temps ?

Et maintenant à vous de choisir

Voilà pour notre article sur le blitz aux échecs. Nous espérons qu’il vous a été utile. Si c’est le cas, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.