Voici notre méthode pour débuter aux échecs de la bonne façon.  Si vous débutez aux échecs et si vous cherchez des informations sur comment commencer aux échecs, cet article est fait pour vous.

Vous allez découvrir :

  • Les règles du jeu.
  • Notre check-list pour démarrer une partie correctement.
  • Des explications pédagogiques de chaque stratégie importante à connaître pour se donner les meilleures chances en début de partie.

Comment commencer aux échecs : les règles du jeu

Si vous êtes complètement débutant, notre coach Rémi vous explique tout dans la vidéo ci-dessous. Dans 20 minutes vous pourrez dire : « Je sais jouer aux échecs ! ».

Accompagnez cette vidéo avec notre programme gratuit de 14 jours pour apprendre à bien jouer aux échecs ! Des jeux, des énigmes et des exercices vous attendent pour bien apprendre les règles du jeu d’échecs.

Si besoin, avant d’attaquer nos astuces pour commencer correctement une partie d’échecs, retrouvez nos articles pour approfondir certains concepts plus compliqués comme le pat, la prise en passant et la promotion.

Notre check-list pour bien débuter une partie d’échecs

Votre partie va commencer et vous souhaitez respecter au mieux toutes les stratégies des ouvertures. Voici notre check-list pour ne rien oublier !

Débuter aux échecs comment commencer aux échecs

1. Prendre le centre en y mettant des pions.

2. Placer vos pièces mineures vers le centre de l’échiquier en sortant d’abord les Cavaliers puis les Fous.

3. Trouver directement une case active pour vos pièces.

4. Ne bouger pas deux fois la même pièce sans raison afin de gagner la course au développement.

5. Roquer le plus vite possible, puis ne pas toucher aux pions du roque sans bonnes raisons.

6. Ne pas sortir votre Dame trop vite.

7. Lier les Tours, puis les placer sur les colonnes ouvertes.

Avec ces conseils, vous êtes lancés pour la partie ! 🚀

Astuce 1 – comment commencer aux échecs : contrôler le centre

Le centre du plateau de jeu est tout simplement composé des quatre cases entourées ci-dessous.

Il existe deux grandes méthodes pour contrôler ce centre : y placer des pions ou le contrôler de loin avec des pièces. Nous vous conseillons si vous débutez d’y placer des pions. Un des grands buts d’une ouverture est donc de réaliser le grand centre de pions en les plaçant sur les cases e4 et d4.

Les deux pions e4 et d4 contrôlent énormément de cases dans la position adverse et étouffent votre adversaire. De votre côté, vous avez de l’espace. Vous pouvez donc développer vos pièces sur des cases intéressantes.

Bien sûr votre adversaire voudra vous empêcher de former le grand centre et une lutte pour le centre va s’engager !

Astuce 2 – comment commencer aux échecs : amenez vos pièces vers le centre

Conséquence de la première astuce : une bataille pour le centre se déroule en début de partie. Vous devez absolument utiliser vos pièces pour cette bataille afin de soutenir vos pions. Les Cavaliers et les Fous vont donc être amenés vers le centre de l’échiquier.

Développez donc en priorité vos Cavaliers sur les cases f3 et c3 comme ci-dessous.

Placés sur ces cases, les Cavaliers menacent le pion noir du centre et soutiennent une éventuelle arrivée du pion blanc sur la case d4. Comme les Cavaliers ont des cases naturelles de développement, on les sortira en premier. Les Fous viendront ensuite. Il s’agira bien entendu de trouver des diagonales ayant des actions sur le centre.

Astuce 3 – comment commencer aux échecs : trouver des cases actives

Dans l’ouverture, chaque coup compte, ne laissez rien au hasard. Il s’agit donc d’optimiser le placement de chaque pièce. Vous allez chercher ce qu’on appelle des cases actives. Ce sont des cases sur lesquelles les pièces vont avoir un impact important sur la position.

Regardez le Fou blanc d3 ci-dessous :

Bloqué par ses propres pions, il fait peine à voir…

Par contre placer en c4, comme dans l’ouverture italienne, il rayonne sur une belle diagonale et contrôle le centre.

Pensez-y lorsque vous lancez une nouvelle partie : chaque mouvement compte et doit être optimisé !

Astuce 4 – comment commencer aux échecs : gagner la course au développement

Un point important à avoir en tête lorsque vous initiez une partie : celui qui aura sorti ses pièces le plus rapidement et le plus activement sera le premier à pouvoir attaquer et déstabiliser son adversaire. Il est donc important de sortir une nouvelle pièce à chaque mouvement. Vous ne bougerez donc pas deux fois la même pièce dans l’ouverture sans une bonne raison !

Cette sorte de course est appelée course au développement et doit guider vos actions lors des débuts de partie. Dès la position initiale, dès le premier coup, chaque joueur doit mesurer l’importance de chacun de ses coups.

Notons aussi qu’essayer d’attaquer l’adversaire avec une ou deux pièces ne fonctionne que très rarement. C’est bien toute son armée qu’il faut ainsi mobiliser pour espérer mettre en difficulté le Roi adverse !

Astuce 5 – comment commencer aux échecs : roquer vite !

La règle du roque

Parallèlement à une sortie efficace des pièces, le début de partie doit être consacré à la mise en sécurité de notre propre Roi. Le coup spécial qui permet de mettre le Roi à l’abri s’appelle le roque. Comment roquer aux échecs ? Il faut que l’espace entre le Roi et la Tour soit libre. Le Roi ni la Tour ne doivent avoir déjà bougés et le Roi ne doit pas être en échec (il ne doit pas être attaqué) ni ne doit passer sur une case où il serait en échec. Si toutes ces conditions sont remplies, on peut déplacer le Roi vers la Tour de deux cases et passer la Tour de l’autre côté du Roi.

Pour roquer, il faut donc avoir libéré l’espace entre le Roi et la Tour. Et ça tombe bien, la course au développement demande justement de sortir efficacement le plus vite possible les Cavaliers et les Fous. En respectant le principe de la course au développement, vous serez donc prêt à roquer !

Un exemple

Voici un exemple :

Les blancs ont déjà sorti leurs deux Cavaliers et leur Fou de cases blanches et cela a libéré naturellement le passage pour le Roi. Le Roi blanc va alors se décaler de deux cases et la Tour blanche va venir se placer délicatement juste à côté du Roi.

Le Roi blanc est maintenant protéger par ses trois pions : f2, g2 et h2. Ces pions sont comme un rempart, il est conseillé de ne pas les bouger sans bonne raison. Chaque mouvement d’un de ces pions crée une faiblesse et doit être bien réfléchi. Il est également conseillé de garder une pièce pas très loin du roque. Ici, le Cavalier f3 est très important car il contrôle à la fois le centre de l’échiquier et le roque du Roi blanc.

Notez que si le Roi adverse reste un peu trop longtemps au centre de l’échiquier, tentez d’ouvrir les lignes. Une attaque rapide contre un Roi qui n’a pas roqué peut très bien aboutir !

Astuce 6 – comment commencer aux échecs : ne pas sortir sa Dame trop vite

Revenons au premier grand principe stratégique de l’ouverture aux échecs : la course au développement. Nous avons parlé des Cavaliers et des Fous mais nous n’avons pas expliqué quoi faire avec la pièce la plus puissante du jeu d’échecs : la Dame. Et bien paradoxalement, la Dame ne doit pas être sortie trop vite. L’idée est que si vous amenez votre Dame vers le camp ennemi, celui-ci pourra très facilement l’attaquer en développant ses pièces mineures ou en les plaçant sur des cases intéressantes. La Dame va devoir reculer, votre adversaire gagnera des temps de développement et sera donc mieux placé pour remporter la course au développement !

Voici un exemple.

La Dame blanche est sortie sur la case f3. Cela ne paraît pas très méchant et pourtant les noirs ont deux façons d’en profiter !

La première est d’amener leur Cavalier sur la case d4.

Le Cavalier attaque la Dame, celle-ci va devoir bouger et le Cavalier placé en d4 rayonnera sur la position blanche.

La deuxième est plus subtile. Les noirs peuvent bouger le pion d en d6 pour libérer leur Fou de cases blanches. Celui-ci viendra alors en g4 pour attaquer la Dame blanche tout en se développant.

Insistons un peu sur la dernière méthode. Si votre adversaire sort sa Dame trop vite, la bonne idée est d’essayer d’utiliser une pièce qui n’est pas encore sortie pour attaquer la Dame. Cela permettra donc de gagner un temps dans la course au développement et d’être en meilleure position que l’adversaire pour attaquer et prendre l’initiative.

Astuce 7 – comment commencer aux échecs : ne pas laisser les Tours dans leur coin

Les débutants laissent trop souvent leurs Tours dans le coin de l’échiquier. Il faut les utiliser ! Pour cela, il existe une astuce : il faut les lier. Il s’agit d’effectuer un petit coup de Dame qui libérera la première rangée, permettra aux Tours de se rendre très rapidement sur la colonne de leur choix lorsqu’elle s’ouvrira.

Voyons ainsi la position ci-dessous :

Les blancs ont sorti leurs pièces mineures sur des cases actives et ont fait le roque. Maintenant, il faut s’occuper des Tours. Pour cela, la Dame va bouger juste d’une case pour libérer la première rangée. Désormais les Tours communiquent, on dit qu’elles sont liées !

Et la suite ?

La bataille du milieu de jeu s’engage. Là c’est une autre histoire et d’autres principes de stratégie. Sachez tout de même que ce sont les pions qui guident la plupart des stratégies. Ce sont eux qui montrent où il faut attaquer, qui indiquent où se trouvent les faiblesses dans le jeu de l’adversaire et qui vous guident pour placer vos pièces.

Nous avons demandé au grand-maître Anthony Wirig de vous donner en vidéo les fondamentaux des structures de pions. Un premier pas idéal dans la stratégie aux échecs !

comment commencer aux échecs stratégies milieu de jeu

Les bienfaits du jeu d’échecs

Nous aimerions terminer cet article en vous rappelant les bienfaits du jeu d’échecs, notamment sur la concentration et la logique. Depuis longtemps, les scientifiques s’intéressent au jeu d’échecs. Cela a commencé avec Alfred Binet, l’inventeur du QI, qui a étudié les forts joueurs d’échecs et qui a montré que les joueurs d’échecs ont une mémoire mieux organisée que la moyenne. Cela s’est poursuivi avec Michel Noir qui a montre dans sa thèse que des enfants ayant suivi deux ans de cours d’échecs ont amélioré leur concentration de 50%, leur logique de 32% et leur mémoire de 22%. Et enfin, encore aujourd’hui, les chercheurs utilisent le jeu d’échecs pour développer l’intelligence artificielle.

Vous avez donc bien fait de vous mettre aux échecs !

Et maintenant, à vous de choisir

Voilà pour cet article sur comment commencer aux échecs. Nous espérons qu’il vous aura été utile. Vous savez certainement que la route est longue pour jouer comme Kasparov ou le champion du monde Magnus Carlsen mais c’est un bon premier pas pour apprendre à jouer aux échecs. N’hésitez pas à partager sur vos réseaux !