Joueur de grand talent, Alexander Grischuk fait partie de la dernière génération de joueurs russes à avoir dominé la planète échiquéenne. Retrouvez dans cet article son parcours vers le Top mondial du jeu d’échecs.

Alexander Grischuk, un talent précoce

Maître à 14 ans, grand maître à 16 ans, champion de Russie de toutes les catégories d’âge, cela donne bien une idée du talent incroyable d’Alexander Grischuk !

Né à Moscou en 1983, Alexander intègre la formidable équipe russe olympique dès l’âge de 17 ans. Ses comparses sont alors le champion du monde Garry Kasparov ainsi que les très forts joueurs Alexander Morozevitch et Peter Svilder. En 2000 et 2002, ils remportent les derniers titres de la Russie aux olympiades. Depuis, l’Ukraine, l’Arménie, les États-Unis, la Chine et l’Ouzbékistan se sont partagés les titres olympiques !

Alexander Grischuk poursuit sa progression jusqu’à intégrer le Top 5 mondial, gagner le tournoi de Linarès, le plus fort tournoi du monde, et être sacré par 3 fois champion du monde de blitz. Un sacré palmarès !

Le style d’Alexander Grischuk

Joueur imaginatif et imprévisible, Alexander a un style de jeu plutôt universel. Doté de grandes connaissances dans les ouvertures et d’une compréhension profonde du jeu positionnel, il est aussi capable de calculs précis et d’attaques féroces.

Il est aussi connu pour aimer beaucoup réfléchir. Lorsqu’il analyse une position, il recherche la vérité et cela peut lui prendre beaucoup beaucoup de temps. C’est donc un grand spécialiste des Zeitnots, les périodes où le temps commence à manquer pour jouer !

La plus belle partie d’Alexander Grischuk

Voici une partie modèle de Grischuk pour profiter d’un avantage de développement. Cliquez sur les coups pour faire apparaître un échiquier.

On aime particulièrement le 21ème coup Fou d8 du champion russe qui est très original. L’attaque qui suit est dévastatrice !

Sa plus belle défaite

Une fois n’est pas coutume, nous ne résistons pas à vous montrer une de ses défaites contre le champion du monde Vishy Anand. Alexander a les noirs, allez-vous trouver la fantastique combinaison de Vishy Anand ?

Les blancs jouent et gagnent :

Les noirs ont une pièce de plus et même si leur Roi semble en danger, il n’est pas facile de l’approcher. Anand va trouver un moyen pour cela !

1. Txf7+ !!

Le vis à vis entre les Dames force le coup suivant.

1… Dxf7

Il suit alors :

2. hxg5+ Rg7 3. Dh6 mat !

Superbe non ?

Pour continuer votre lecture, retrouvez les portraits de ses adversaires au tournoi des candidats : Fabiano Caruana, Ian Nepo et Maxime Vachier-Lagrave.

Découvrez également notre programme pour apprendre à bien jouer aux échecs en 14 jours !

Voilà pour notre portrait d’Alexander Grischuk. N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux s’il vous a plu !