Voici nos tutoriels échecs pour apprendre et progresser.

Découvrez en vidéo :

  • Toutes les règles du jeu d’échecs.
  • Les principaux schémas de mat pour bien terminer vos parties.
  • Les grands principes de l’ouverture pour bien démarrer vos parties.

Le principe de nos tutoriels échecs

Notre méthode se base sur l’alternance de vidéos courtes et ludiques avec des jeux, des énigmes et des exercices qui vous font découvrir toutes les facettes du jeu d’échecs. Découvrez gratuitement notre programme de 14 jours pour apprendre à bien jouer aux échecs.

Tutoriel échecs 1 – Les règles du jeu

Commençons tout de suite par apprendre les règles du jeu d’échecs avec Rémi aux manettes !

Vous trouverez vos premiers exercices ici pour tester vos connaissances des règles du jeu d’échecs.

Insistons un peu sur les règles avancées du jeu d’échecs avant de passer au tutoriel numéro 2.

L’échec

Aux échecs, le Roi représente votre vie. Si vous vous le faites capturer, vous avez perdu ! Ainsi lorsqu’un Roi est attaqué, on dit qu’il est en échec. Il faut réussir à parer cet échec absolument.

Regardons le diagramme ci-dessous.

La Tour blanche attaque le Roi noir. Le Roi est en échec. D’ailleurs, une règle de politesse dit que les blancs peuvent annoncer cet échec à leur adversaire en disant à haute voix « Échec ».

Le Roi noir est obligé de se soustraire à l’échec. Il ne peut pas resté ainsi et n’a pas le droit de se mettre volontairement en échec. Pour parer un échec, on a 3 choix :

  • Le Roi peut fuir.
  • On peut capturer la pièce qui donne échec.
  • On peut interposer une pièce devant l’échec.

Ici pour parer l’échec, les noirs peuvent soit placer leur Roi sur la septième rangée, soit déplacer leur Tour sur la case e8.

L’échec et mat

Lorsqu’un des deux joueurs ne peut pas parer un échec, on dit que c’est échec et mat. La partie s’arrête, le joueur ayant pris le Roi adverse a gagné !

Ici, la Tour blanche attaque le Roi noir. Celui-ci ne peut pas fuir à cause du Roi blanc. Les noirs ne peuvent parer l’échec, ils sont échec et mat. C’est gagné pour les blancs !

À noter qu’un partie d’échecs peut se terminer par un match nul. Le plus souvent, un des deux joueurs proposent juste après avoir jouer son coup match nul à son adversaire. Et celui-ci peut avant de jouer son prochain coup accepter ou refuser.  Voici une règle spéciale du jeu d’échecs où la partie se termine également par un match nul.

Tutoriels échecs – Le pat

Lorsqu’un joueur n’est pas échec et mat mais n’a plus de coups légaux disponibles, c’est pat et match nul.

C’est aux noirs de jouer. Les pions sont bloqués et le Roi noir n’a pas de cases disponibles. Il ne peut pas se mettre volontairement en échec. Les noirs n’ont donc pas de coups légaux. C’est pat et donc match nul !

Attention donc à ne pas pater votre adversaire en fin de partie d’échecs lorsqu’on a un grand avantage matériel !

Voici un article si vous souhaitez approfondir le thème du pat aux échecs.

Tutoriels échecs – Le roque

Le roque est le seul coup d’échecs où deux pièces bougent en même temps : le Roi et la Tour.

Pour pouvoir roquer, il faut que :

  • Ni le Roi ni la Tour n’ait encore bougé.
  • L’espace entre le Roi et la Tour soit libre.
  • Le Roi ne soit pas en échec et ne passe pas par une case où il serait en échec sur son chemin.

Si ces trois conditions sont remplies, le Roi se déplace alors de deux cases vers la Tour et la Tour saute au-dessus du Roi pour se placer juste à côté de celui-ci.

Voyons un exemple.

Les blancs remplissent toutes les conditions pour pouvoir roquer. Suivez-bien le parcours du Roi et de la Tour située sur la case blanche h1.

Et voilà !!

Le roque a aussi énormément d’implication sur la stratégie du jeu déchecs. On vous en parle dans notre article « Roquer aux échecs« .

Tutoriels échecs – La promotion

La promotion aux échecs a une énorme importance sur la stratégie. Si un pion arrive au bout de l’échiquier, il peut se transformer en la pièce de son choix (sauf le Roi et le pion). Amener un pion à promotion permet donc souvent de prendre l’avantage matériel. Si le plus souvent, on promeut un pion en Dame, il existe des exceptions où il est préférable de prendre une autre pièce.

Voici un article si vous souhaitez approfondir le thème de la promotion aux échecs.

Tutoriels échecs – La prise en passant

La prise en passant est une des règles les plus étranges du jeu d’échecs. Elle a aussi une grande importance sur la stratégie aux échecs. Elle s’énonce comme il suit :

« Si un pion avance de deux cases et arrive à côté d’un pion ennemi, celui-ci peut le prendre au prochain coup et seulement au prochain coup comme-ci il se trouvait en diagonale juste en face de lui ».

Voyons tout de suite un exemple.

Le pion noir vient d’avancer de deux cases sur la case e5. Il est juste à côté du pion blanc d5. Celui-ci peut le prendre en passant !

Comme cela ! Extraordinaire non ?

Voici notre article sur la prise en passant aux échecs pour découvrir l’importance stratégique de cette règle.

Nous avons terminé l’étude des règles avancées du jeu d’échecs. Passons aux échecs et mats !

Tutoriel échecs 2 – Les principaux schémas de mat

Étrangement, lorsqu’on débute aux échecs, on commence par la fin et on apprend à faire échec et mat ! Cela permet de finir correctement ses parties mais aussi de faire ses premiers exercices pour chercher un échec et mat.

Voici donc notre deuxième tutoriel, cette fois sur l’échec et mat.

Et voilà, le baiser de la Dame, la batterie, le mat du couloir et le mat à l’étouffée n’ont plus de secret pour vous !

Nous vous conseillons notre dossier sur l’échec et mat pour accompagner nos tutoriels échecs et approfondir ce sujet. Et pour continuer sur ce thème, nous vous avons préparé vos premiers exercices pour faire échec et mat.

Tutoriels échecs 3 – Bien démarrer une partie d’échecs

On revient sur le début de partie maintenant. On a huit pièces et huit pions à faire bouger devant soi, comment peut-on s’organiser ?

C’est l’objet de notre troisième tutoriel échecs avec toujours Rémi aux commandes.

Vient maintenant l’heure de mettre en pratique vos connaissances. Cliquez ici pour accéder gratuitement à nos exercices et nos énigmes !

Pour être sûr de réussir son ouverture, suivez notre check-list :

  1. Contrôler le centre en y amenant au moins un pion.
  2. Développer ses pièces mineures (les Cavaliers et les Fous) vers le centre et ne pas les bouger une deuxième fois sans bonne raison.
  3. Ne pas sortir sa Dame trop vite.
  4. Roquer pour mettre son Roi à l’abri et ne pas toucher aux pions du roque sans bonne raison.
  5. Lier les Tours et les placer dans les colonnes ouvertes.

En respectant ces 5 grands principes et en ayant bien retenu les concepts de nos tutoriels échecs, vous devez être capable de vous débrouiller dans n’importe quelle ouverture d’échecs !

Et maintenant à vous de choisir

Voilà pour nos tutoriels échecs. Nous espérons que cet article vous a plu. Si c’est bien le cas, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux !