Les problèmes d’échecs sont des compositions créées pour être de véritables casse-têtes. Ils font travailler l’imagination et la créativité. Commençons tout de suite par un problème qui fait très forte impression !

Les problèmes d’échecs – 1er exemple

Les blancs jouent et matent en 4 coups

Ce problème a été composé par Rosenfeld en 1954.

La solution

Le but des blancs est de placer une Tour en a7 pour faire ensuite échec et mat en jouant leur Cavalier en g6. Donc :

1. Ra8 !!

Maintenant 1… h1:Dame 2. TxDh1 g2 3. Tag1 gxTh1 4. Tg8 donne mat assez clairement. Les noirs compliquent donc la position :

1… g2

Les blancs doivent maintenant empêcher g1:Dame qui permettrait aux noirs de contrôler la case très importante g6. Pour cela, les blancs emploient les grands moyens !

2. Tg1 !!

Et maintenant, quel que soit le coup de noirs, les blancs vont jouer Ta7 suivi de Cg6 mat (d’où l’intérêt de cacher le Roi blanc en a8 afin d’éviter les échecs). Êtes-vous sûr que les noirs n’ont pas une ressource cachée ?

2… h2:Fou !!

Un coup exceptionnel ! Après 3. Ta7, les noirs sont pats et c’est donc match nul ! Il faut donc être plus astucieux…

3. Taf1 !!

La cerise sur le gâteau. Après la prise en f1 (les noirs n’ont pas d’autres coups), les blancs donneront mat en jouant leur Tour en g8.

Un problème plein de rebondissements !

Les problèmes d’échecs – 2ème exemple

Dans l’exemple ci-dessous, il n’y a que quatre pièces et la consigne est très simple : faire échec et mat en deux coups. Ce genre d’exercices d’échecs est donc fait pour développer notre imagination et notre créativité et on peut le résoudre dès qu’on a appris la marche des pièces. C’est une composition de Jespersen parue en 1880.

On vous donne deux règles à suivre lorsque vous résolvez ce genre de problèmes : le premier coup des blancs n’est pas un échec et est souvent surprenant. Faites donc aller votre imagination et n’hésitez pas à revenir plusieurs fois sur cet exercice.

Les blancs jouent et matent en 2 coups :

La solution

1.Db7 !!

Un coup très surprenant, la Dame semble s’éloigner de l’action! Maintenant les noirs ont deux possibilités :

Un très joli problème d’échecs !

Pourquoi résoudre des problèmes d’échecs ?

Si les résultats des études portant sur le jeu d’échecs sont spectaculaires (+50% de concentration pour les enfants, +32% en capacité de résolution de problèmes, – 50% de risques de contracter la maladie d’Alzheimer), il faut pour cela recevoir une pédagogie adaptée. Notamment, il faut être mis en position de résoudre des exercices d’échecs. Ainsi, c’est exactement ce que nous vous proposons avec les problèmes.

Le but est donc de passer du temps sur ces positions pour structurer notre penser. En particulier voici plusieurs conseils :

  • Ne bougez pas les pièces de la position, votre cerveau a besoin de se plonger longtemps dans la même position pour pouvoir se structurer.
  • Ne regardez pas la solution tout de suite ! Vous allez voir que plus vous réfléchissez à cette position, plus vous allez trouver d’idées différentes. Petit à petit, vous allez vous approcher de cette solution. Vous serez ainsi très fier d’avoir trouvé !

Retrouvez les différents types d’exercices d’échecs et les plus beaux thèmes des problèmes d’échecs.

Vous pouvez également découvrir notre plateforme numérique pour apprendre les échecs.

Enfin un livre bon marché, amusant et très instructif même pour les tout débutants :

Voilà pour notre article sur les problèmes d’échecs. N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux s’il vous a plu !