Le cerveau a ceci de commun avec les muscles qu’il s’use si on ne s’en sert pas ! Voici donc nos conseils pour faire travailler son cerveau.

Découvrez :

  • Pourquoi c’est important de nos jours de stimuler son cerveau ?
  • 8 conseils pour faire travailler son cerveau.
  • Une comparaison entre différentes activités stimulantes.
  • Notre programme d’apprentissage du jeu d’échecs qui va muscler votre cerveau.

Pourquoi c’est important de faire travailler son cerveau ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles il est important de stimuler son cerveau de nos jours. Tout d’abord, stimuler son cerveau peut aider à prévenir l’apparition de troubles mentaux tels que la dépression, l’anxiété et la démence. D’ailleurs si on manifeste peut d’envie de se stimuler, cela peut être le signe que quelque chose cloche…

On a aussi besoin de stimuler son cerveau pour améliorer les performances cognitives. Muscler son cerveau peut aider à améliorer les fonctions mentales telles que la mémoire, la concentration et la réflexion, ce qui peut être bénéfique pour les études ou le travail. On maintient un esprit vif et curieux, ce qui est bon pour la vie en général et notamment pour prévenir le vieillissement cérébral prématuré et maintenir les capacités mentales à un niveau élevé au fil du temps.

De nombreuses compétences sont aussi demandées en entreprise de nos jours. Être capable de résoudre des problèmes de manière logique et créative est une compétence précieuse dans n’importe quel environnement de travail. Savoir s’adapter rapidement aux changements et à de nouvelles situations est une compétence importante dans un monde en constante évolution. Là aussi nous avons un rôle à jouer pour faire travailler notre cerveau et être capable de répondre aux exigences du monde de l’entreprise.

Comment stimuler son cerveau pour mieux apprendre ?

Les chercheurs sont d’accord sur le fait qu’il est tout à fait possible de faire travailler son cerveau en vue d’améliorer ses performances. Il existe plusieurs façons de stimuler votre cerveau pour mieux apprendre. Voici quelques idées :

  1. Faites de l’exercice physique régulièrement. Cela va améliorer la circulation sanguine vers le cerveau et renforcer les connections neuronales.
  2. Faites des pauses régulièrement pendant vos études pour mieux assimiler les informations et rester concentré.
  3. Gardez une alimentation saine et équilibrée car cela peut aider à maintenir votre énergie et votre focus.
  4. Dormez suffisamment : le sommeil est crucial pour la consolidation de la mémoire et la capacité d’apprentissage. Faire travailler son cerveau, d’accord… Mais pas tout le temps !
  5. Faites des exercices de mémoire. Des exercices tels que la répétition, la révision et la mémorisation peuvent aider à renforcer votre mémoire à court et à long terme.
  6. Changez régulièrement d’environnement d’apprentissage car cela peut aider à stimuler votre cerveau et à mieux assimiler les informations.
  7. Faites des activités créatives comme la musique, le dessin ou la sculpture qui peuvent aider à stimuler votre cerveau et à développer votre créativité.
  8. Pratiquez la méditation ou la pleine conscience afin de réduire le stress et d’améliorer la concentration et la mémorisation.

Quel jeu pour faire travailler son cerveau ?

Les sudokus, les mots croisés et les diagrammes d’échecs sont tous des jeux de réflexion qui peuvent aider à entraîner votre cerveau et à améliorer votre capacité de résolution de problèmes. Cependant, ils diffèrent les uns des autres de plusieurs façons :

Les sudokus sont des grilles de chiffres dans lesquelles vous devez remplir les cases vides de manière à ce que chaque ligne, colonne et région contiennent tous les chiffres de 1 à 9.

Les mots croisés sont des grilles de lettres dans lesquelles vous devez remplir les cases vides avec des lettres pour former des mots selon des indices donnés.

Les diagrammes d’échecs sont des représentations graphiques des positions sur un échiquier. Ils sont souvent utilisés pour enseigner les échecs ou pour analyser les parties jouées.

En général, les sudokus sont considérés comme étant les plus faciles de ces trois jeux, tandis que les diagrammes d’échecs sont considérés comme les plus difficiles. Cependant, cela dépend de votre niveau de compétence et de votre expérience dans chacun de ces domaines.

Faire travailler son cerveau grâce au jeu d’échecs

Le jeu d’échecs est considéré comme un excellent moyen de faire travailler son cerveau pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il nécessite de la concentration et de la réflexion. Pour jouer aux échecs, il faut être capable de se concentrer et de réfléchir en profondeur aux différentes options qui s’offrent à vous. Il développe également la stratégie et la logique. Le jeu d’échecs implique de mettre en place un plan de jeu et de prendre des décisions logiques en fonction des différentes situations qui se présentent. Le jeu d’échecs améliore aussi la mémoire car il nécessite de se souvenir des différentes configurations de pièces et de leurs mouvements possibles.

En résumé, le jeu d’échecs est une activité qui peut aider à améliorer la concentration, la stratégie, la logique et la mémoire, ce qui en fait un excellent moyen de faire travailler son cerveau.

Notons que le jeu d’échecs peut être pratiqué à tout âge. C’est une activité qui peut être pratiquée par des personnes de tous âges et niveaux de compétence, ce qui en fait une activité idéale pour faire travailler son cerveau tout au long de la vie. Enfin, apprendre par le jeu permet de progresser sans même s’en rendre compte. C’est très utile notamment pour les personnes qui manquent de confiance en elles et qui serait en difficulté dans un cadre d’apprentissage plus classique.

Faire travailler son cerveau grâce à notre programme d’apprentissage

Le champion de France Tigran Gharamian et le grand maître Anthony Wirig vous propose un programme gratuit de 14 jours pour apprendre à bien jouer aux échecs. Des vidéos pédagogiques pour progresser aux échecs sont accompagnées d’énigmes, de jeux et de quiz pour muscler votre cerveau.

À la fin de ce programme, vous connaîtrez toutes les règles du jeu d’échecs avec le déplacement des pièces et des pions et le bon vocabulaire. Les premières grandes stratégies du jeu d’échecs vous seront aussi expliquées de façon limpide? Vous apprendrez également à reconnaître les principaux schémas pour faire échec et mat. Un beau programme créé par des champions !

Et maintenant, à vous de choisir

Pour continuer votre lecture, nous vous proposons de :

Voilà notre article sur comment faire travailler son cerveau. Nous espérons qu’il vous a plu. Si c’est le cas, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux !