Skip to content

La pendule d’échecs

la pendule d’échecs

Le drapeau monte, vous n’avez plus que quelques minutes pour finir votre partie… La tension est maximale !! La foule s’agglutine autour de votre échiquier… Allez-vous tenir le coup, surmonter la pression ou allez-vous perdre vos moyens ? Sujet des moments les plus dramatiques d’une partie d’échecs, la pendule d’échecs est devenue un élément prépondérant du jeu.

Mais comment faisait-on avant la pendule ?

Eh bien, on attendait que son adversaire joue et la partie pouvait durer plusieurs jours ! D’où l’invention de la pendule au XIXème siècle… Cela a donc ajouté une autre voie pour terminer une partie : perdre au temps ! Ainsi, lorsque l’aiguille s’approche de 0’00, un petit drapeau monte. Lorsque celui-ci tombe, vous avez perdu : vous êtes tombé !

Bien  gérer son temps fait partie des qualités d’un bon joueur d’échecs

Hormis la complexité de la position qui nous oblige à réfléchir beaucoup, une mauvaise gestion du temps vient le plus souvent d’une difficulté à prendre des décisions. Même dans des positions très simples, certains joueurs ont tellement peu confiance en eux qu’ils se mettent à douter et à réfléchir plus qu’il ne faut…

Comment dépasser cette difficulté ? En notant le temps dépensé à chaque coup (si vous jouez en ligne, l’ordinateur le fait pour vous !). Vous pouvez ensuite analyser si vous avez dépensé votre temps de façon utile ou non et vous pouvez en tirer des leçons pour les prochaines parties.

Vous pouvez également résoudre des exercices qui vous donneront confiance en vous. Nous en parlons ICI .

La cadence Fischer : la révolution de la pendule d’échecs

Bobby Fischer n’a pas seulement été un génie du jeu d’échecs qui a mis en lumière des concepts fantastiques. Il a proposé une cadence qui a permis d’améliorer la qualité des parties d’échecs. L’idée est qu’à chaque coup joué, on vous ajoute du temps de réflexion. Cela permet d’éviter de se retrouver à court de temps. Par contre, les zeitnots (moment de la partie où les adversaires manquent de temps) sont devenus moins spectaculaires. Cette cadence s’est maintenant imposée comme celle des compétitions officielles.

Pour terminer, retrouvez tous nos articles sur le monde des échecs : ICI .

Aidez-nous

En partageant cet article sur vos réseaux, vous contribuez à notre mission depuis 2016 : populariser le jeu d’échecs et l’apprendre au plus grand nombre, et en cela, nous vous remercions du fond du coeur. Merci !

Partager sur facebook
Facebook

Cher lecteur, les milliers de fans qui vous ont précédé améliorent en continu le programme de 14 jours pour apprendre et progresser. Accessible gratuitement sur inscription pour les débutants comme les amateurs.

Bien calculer aux échecs
Améliorer la logique de votre calcul

Nos dossiers

Logo apprendre les echecs en 24h
Programme pas à pas gratuit.
Nous apprenons aux débutants.
Nous aidons les amateurs à progresser.

Rejoignez les 29 000 membres de notre communauté !
Du débutant au bon joueur amateur, vous allez progresser, c’est certain !