Skip to content

Le pat aux échecs : une règle bien étrange !

Le pat aux échecs

Le pat est certainement la règle la plus étrange du jeu d’échecs : si un joueur n’a plus de coups légaux disponibles et qu’il n’est pas en échec et mat, c’est pat ! Et la partie est match nul, il n’y a pas de vainqueurs… Et ce même si un des deux joueurs a un énorme avantage matériel.

Vous trouverez dans cet article, les conséquences qu’a cette règle sur la stratégie des fins de parties et bien sûr une comparaison avec l’échec et mat. Nous vous proposerons même une vidéo d’un grand-maître qui explique les méthodes pour trouver un échec et mat.

Avant d’aller plus loin sur ce thème, sachez que vous pouvez retrouver toutes les règles du jeu en vidéo avec les premiers grands principes de stratégie et des exercices sur notre plateforme numérique pour apprendre les échecs.

Nous vous proposons également d’accéder en quelques clics à tout le contenu créé par les grands-maîtres Tigran Gharamian et Antony Wirig.

Attention au pat lorsque vous terminez vos parties !

Regardez bien la position suivante d’apparence très simple. Le trait est aux blancs, vous devez mater en deux coups.

Le pat 1

Les blancs jouent et font mat en deux coups

Le piège est de jouer 1. c8 : Dame (si vous ne saviez pas qu’on peut transformer un pion en une autre pièce, voici un article pour vous : la promotion aux échecs). Les noirs n’ont alors pas de coup de Roi disponible et ne sont pas échec et mat. C’est pat, match nul malgré le désavantage d’une Dame !

Il faut donc jouer 1. c8 : Tour et si 2. Ra6 Ta8 mat. Astucieux non ?

Le pat comme moyen de sauver une partie difficile

En pratique, le pat est une arme de défense redoutable. Voici un exemple, vous avez les blancs et vous avez le trait. Vous devez tenter de sauver votre partie.

Le pat 2

Trait aux blancs

Comment sauver cette position ?

Les blancs sont dans une situation très difficile. Les pions noirs vont certainement finir par se transformer en Dame. Mais ils ont une ressource cachée !

1. Tf2 !! un coup exceptionnel !

Si les noirs reculent leur Roi, ils perdent leur Tour et certainement la partie avec. Ils sont donc obligés de jouer 1… exTf2 pat ! Match nul.

Voici maintenant un exemple de Tour folle. Vous avez toujours les blancs et le trait est toujours à vous. Et si vous avez compris le principe, vous avez de nouveau une position compromise que vous devez sauver.

Le pat 3

Trait aux blancs

Comment sauver cette position ?

La solution : 1. Tg5 !! et si les noirs prennent la Tour, c’est pat !

Donc les noirs continuent par exemple par 1… Rh4 mais 2. Tg4 !! et la Tour poursuit ainsi le Roi noir le long de la colonne g. Cela s’appelle un échec perpétuel. C’est également match nul !

On peut même parfois se construire soi-même une situation de pat pour défendre une position d’échecs difficile. Même consigne : vous avez les blancs, comment allez-vous empêche votre adversaire de gagner ? C’est une étude de Campbell, créée en 1855.

Trait aux blancs

Attention, c’est très astucieux !

Voici les 3 prochains coups blancs : 1. Fd2, 2. Fa5 et 3. b4 et les blancs seront pat ! Le plus incroyable dans cette histoire est que les noirs ne peuvent pas empêcher ce plan. Ils ont donc promouvoir un de leur pion en Dame, cela ne changera rien !

Les règles du jeu d’échecs

Retrouvez ci-dessous notre coach Rémi qui vous explique en détail toutes les règles du jeu d’échecs.

Retrouvez plein de quiz, d’exercices et d’énigmes pour accompagner ces règles dans notre espace de formation en ligne.

L’échec et mat

Bien sûr, la règle du pat aux échecs est intimement liée à l’échec et mat. Retrouvez ci-dessous une conférence du grand-maître Anthony Wirig qui fait partie du TOP 20 français et membre de notre équipe où vous trouverez des méthodes pour faire échec et mat et donc pour éviter de faire pat.

Enfin, retrouvez tous nos articles pour bien débuter aux échecs.

Si vous aimez nos articles et nos vidéos, n’hésitez pas à accéder en quelques clics à tout le contenu créé par les grands-maîtres Tigran Gharamian et Antony Wirig ou à découvrir notre plateforme numérique pour apprendre les échecs en cliquant ci-dessous :

Aidez-nous.

En partageant cet article sur vos réseaux, vous contribuez à notre mission depuis 2016 : populariser le jeu d’échecs et l’apprendre au plus grand nombre, et en cela, nous vous remercions du fond du coeur. Merci !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Cher lecteur, les milliers de fans qui vous ont précédé, améliorent en continu, le programme de 14 jours pour apprendre et progresser. Accessible gratuitement sur inscription pour les débutants comme les amateurs.

Bien calculer aux échecs
Améliorer la logique de votre calcul
apprendre-echecs-ouverture-italienne
Une ouverture légendaire expliquée par un GMI
jouer aux echecs avec son enfant

Nos Tops Categories

Logo apprendre les echecs en 24h
14 jours pour apprendre les échecs. Programme pas à pas gratuit. Déjà des milliers de fans.

Du débutant au bon joueur amateur, vous allez progresser, c’est certain !