Comment faire échec double ? Il faut attaquer le Roi adverse avec deux pièces en même temps. Comment est-ce possible ? Grâce à un échec à la découverte ! Explications.

Faire un échec double pour mater

Voyons immédiatement un exemple.

échec double

Les blancs jouent et matent en un coup

Oui, vous avez bien lu : en un coup ! Pourtant les pièces blanches semblent loin de l’action. Mais si on remarque que la Tour h1 est en face du Roi noir, on commence à entrapercevoir la solution. Nous allons bouger le Fou pour faire un échec à la découverte. Mais où exactement ? En e5 ! Échec double : le Roi noir est attaqué simultanément par le Fou et par la Tour.

Vous pouvez vérifier par vous-même, le Roi noir n’a pas de solution pour échapper à cette attaque redoutable. c’est donc échec et mat.

Conséquence de l’ échec double : le Roi doit bouger

Habituellement, nous avons trois façons de parer un échec :

  • La fuite en bougeant le Roi
  • L’interposition en mettant protégeant le Roi grâce à une autre pièce
  • La prise de la pièce qui attaque le Roi

Eh bien pour l’attaque double, les deux dernières possibilités n’existent pas. Seule la fuite est possible. Cela donne lieu à des situations un peu cocasses comme dans l’exemple ci-dessous.

échec double

Les blancs jouent et matent en deux coups

Si vous avez bien compris la notion d’échec à la découverte, vous avez certainement remarqué le vis à vis de la Tour blanche et du Roi noir. Petit problème, cette Tour est elle-même attaquée par le Fou noir. Pas de soucis avec l’échec double !

1. Cb6 !!

Le Cavalier et la Tour donnent échec simultanément. Tous deux sont en prise ! Le Cavalier est attaqué par le pion c7 et la Tour par le Fou f6. Pourtant le Roi noir est obligé de bouger. C’est la grande force de l’échec double.

Après 1… Ra7 2. Ta8, c’est mat !

Pour terminer, retrouvez tous nos articles sur le monde des échecs ICI.