Classement évidemment totalement subjectif ! C’est parti pour les cinq plus forts joueurs d’échecs de tous les temps !

n° 5 : Wilhem Steinitz

Premier champion du monde officiel en battant Zukertort en 1886, l’autrichien Wilhem Steinitz a apporté énormément aux échecs. En effet, il est le premier à vraiment avoir théorisé le jeu. Il est ainsi considéré comme le père des échecs modernes. Il mit notamment fin aux stratégies d’attaque à tout va en privilégiant les positions saines et les finales avantageuses.

n° 4 : Bobby Fischer

L’américain Bobby Fischer est un génie ! Seul contre tous les russes, il a réussi à conquérir la couronne mondiale en pleine guerre froide. Et de quelle façon ! Il gagne ses matchs de qualification 6 – 0 contre Taimanov, 6 – 0 contre Larsen et 6 – 2 contre Petrossian en jouant des parties magnifiques devenues des classiques et étudiées dans toutes les écoles d’échecs. Le scénario de son match de championnat du monde contre Boris Spassky est digne des plus grands thrillers ! Il détient quelques records comme le nombre de gains consécutifs contre des grands-maîtres (16) et le fait d’être champion des États-Unis en gagnant toutes ses parties !

n° 3 : Garry Kasparov

Champion du monde pendant quinze ans, ses matchs contre Anatoly Karpov sont entrés dans la légende ! En plus d’un jeu hyper-agressif et de variantes d’ouverture spectaculaires, Garry Kasparov faisait le show et ne cachait pas ses émotions ! Un champion hors-norme !

n° 2 : Magnus Carlsen

Détenteur du plus haut classement Elo de l’histoire, Magnus Carlsen a aussi révolutionné le monde des échecs. Fini les variantes d’ouverture de trente coups apprises par cœur, maintenant la compréhension des positions et la stratégie sont privilégiées. Et ça fait beaucoup de bien ! L’écart qu’à mis Magnus entre lui et les autres est également hallucinant !

n° 1 des plus forts joueurs d’échecs de tous les temps : Raoul Capablanca

Champion du monde de 1921 à 1927, le cubain Raoul Capablanca a été invaincu pendant six ans… Il dominait tellement le jeu qu’il a proposé d’en changer les règles ! Capablanca avait en effet un don naturel pour comprendre où placer ses pièces pour en tirer un maximum de force. La clarté de son jeu était ainsi phénoménale. Lui aussi avait comme adversaire un champion d’exception : Alexander Alekhine qui lui ravit la couronne mondiale en 1927. Ce dernier a toujours soigneusement évité de lui offrir un match revanche.

Cerise sur le gâteau, Raoul Capablanca a écrit l’un des meilleurs livres pour apprendre la stratégie du jeu d’échecs :

Terminons par une célèbre citation de ce grand champion :  « on n’a jamais que l’âge auquel on a commencé à jouer aux échecs, car après on cesse de vieillir. »

Pour continuer, si vous souhaitez découvrir notre formation numérique, vous pouvez cliquer ici : apprendre les échecs.

Nous vous proposons également un article sur la route vers les sommets de Bobby Fischer ICI, sur Garry Kasparov ICI et sur Magnus Carlsen ICI.

______________________________________________________________________________________________________

meilleurs livres de stratégie aux échecs

 

Ce classement vous a été proposé par Tigran Gharamian, champion de France 2018.