Adouber aux échecs est une technique qui permet de toucher ses pièces pour mieux les replacer sur l’échiquier.

Découvrez :

  • La règle « pièce touchée, pièce à jouer ».
  • La technique de l’adoubement.
  • La controverse entre Garry Kasparov et Judit Polgar.

Adouber aux échecs – « Pièce touchée, pièce à jouer »

Une des règles du jeu d’échecs dit « pièce touchée, pièce à jouer ». Cela signifie que si vous touchez une pièce, vous devez la jouer (si c’est possible bien sûr).

Un exemple

Regardez la situation suivante.

Trait aux blancs :

C’est aux blancs de jouer. Les blancs ont une Tour, un Cavalier et deux pions. Les noirs ont une Tour, un Fou et trois pions. Les noirs ont donc un léger avantage matériel.

Mais chose importante, les blancs sont en échec. Le Fou noir attaque le Roi blanc. Si les blancs prennent dans leur main le Cavalier, ils peuvent le reposer et jouer leur Roi pour parer l’échec. En effet, le Cavalier ne peut pas se positionner en diagonale entre le Roi blanc et le Fou noir. Il n’y a pas de coups légaux avec le Cavalier. Les blancs ont donc le droit de jouer une autre pièce.

Par contre, si les blancs touchent la Tour blanche, ils doivent la bouger obligatoirement et la placer sur la case f2, seule case qui permet aux blancs de parer l’échec. Les blancs vont alors perdre du matériel (une Tour contre un Fou) et leur position sera bien compromise.

Une technique pour éviter les gaffes

Très souvent, les joueurs d’échecs se rendent compte qu’ils font une bêtise exactement au moment où ils prennent une pièce dans leur main.

Regardez par exemple la position suivante où le trait est aux blancs.

Voyez-vous le piège tendu par les noirs ?

Ceux-ci viennent de prendre le pion c4 des blancs. Une reprise du pion noir situé en c4 par le Fou f1 est tout à fait naturelle. Mais c’est alors le drame ! La Dame noire vient se placer sur la case a5 et réaliser une attaque double sur le Roi blanc et le Fou g5.

Les blancs vont devoir protéger leur Roi et perdront le Fou g5.

Ce qui est le plus terrible est que la plupart des joueurs qui tomberont dans ce piège vont s’en apercevoir dès qu’ils prendront le Fou en main. Ils ne pourront alors plus faire marche arrière à cause de la fameuse règle « Pièce touchée, pièce à jouer ». Une fois le Fou f1 dans les mains, le Fou g5 est perdu !

Quelle leçon tirée de cet exemple ? Eh bien, juste avant de jouer son coup, il faut vérifier les possibilités tactiques de l’adversaire une dernière fois. Cela évite les mauvaises surprises !

Pour approfondir ce sujet, nous vous proposons de lire notre dossier sur la tactique aux échecs.

Qu’est-ce que toucher une pièce ?

Autre sujet important à connaître : toucher une pièce, c’est la prendre dans ses mains. Si on fait tomber une pièce d’échecs sans l’avoir fait exprès du dos de la main, ce n’est pas considéré comme une pièce touchée. Retrouvez toutes ces subtilités dans le règlement officiel du jeu d’échecs.

Comment la remettre en place sans devoir la jouer. En disant « J’adoube » ! C’est l’objet de la partie suivante de l’article.

Adouber aux échecs

Et nous voici arrivés au cœur du sujet de notre article. Comment faire pour remettre en place une pièce qui est tombée ? Ou comment bien placer une pièce qui est entre deux cases ? En disant tout haut « J’adoube » et en replaçant la pièce mal placée.

Quand on dit « J’adoube », on indique qu’on touche une pièce ou un pion pour le replacer et non pour le jouer. Adouber signifie « confirmer dans sa position ». Notez qu’il existe un autre jeu de société qui utilise le mot adouber pour remettre en place des pions : le trictrac.

Attention au code de bonne pratique de l’adoubement. On n’adoube pas à tord et à travers aux échecs. Par exemple, cela ne se fait pas d’adouber une pièce en plein milieu de la réflexion de son adversaire. On peut adouber une pièce en tout début de partie pour bien mettre la position initiale du jeu d’échecs sur l’échiquier, lorsqu’une pièce tombe ou sur notre temps de réflexion.

Adouber aux échecs – La controverse entre Judit Polgar et Gary Kasparov

Voici une autre règle du jeu d’échecs en lien avec les règles précédentes : une pièce lâchée est une pièce jouée. Une fois la pièce lâchée, on ne peut plus revenir en arrière. Par contre, on peut prendre une pièce dans sa main, la déplacer sur une case tout en la maintenant dans sa main, changer d’avis et l’installer sur une autre case.

Voici un exemple malheureux du champion du monde Garry Kasparov qui ne respecte pas la règle « Pièce lâchée, pièce jouée ».

À la décharge du champion, il a à peine lâché la pièce. Il dira même qu’il ne s’est pas rendu compte qu’il l’avait lâché. Et le coup qu’il a failli jouer ne perdait pas la partie mais rendait la tâche difficile à Garry Kasparov.

Judit Polgar, qui a 17 ans lors de cette partie, n’a pas réagi et n’a pas appelé l’arbitre. La partie a continué normalement, comme si rien ne s’était passé. Kasparov a fini par l’emporter.

Judit Polgar se vengera quelques années plus tard en battant deux ans de suite Kasparov lors de tournois prestigieux. Elle est surnommée la reine des échecs pour avoir atteint le Top 10 mondial (8ème mondial à son Top) et pour avoir très longtemps rivaliser avec les meilleurs joueurs du monde en match comme en tournoi.

Voici la partie en question.

Polgar – Kasparov, Linarès 1994

La scène se déroule à Linarès, lieu du tournoi le plus prestigieux du monde à cette époque. La scène où Kasparov « oublie » d’adouber se passe au 36ème coup où il voulait jouer dans un premier temps le Cavalier sur la case c5. Cliquez sur les notations échiquéennes pour faire apparaître un échiquier.

Adoubé par la fédération française d’échecs

Nous avons démarré en 2016. Tigran n’était pas encore champion de France (il a eu le titre en 2018). Il était déjà grand maître international (GMI), comme Anthony… Des GMI, il y en a environ 1000 sur toute la planète. Une trentaine en France. Apprendre avec nous, c’est un gage de qualité. Notre équipe comporte aussi le triple champion de France Christian Bauer et la double championne d’Europe Cécile Haussernot. Et les meilleurs coachs français.

D’ailleurs la Fédération Française de notre sport apprécie notre travail, et aime notre plateforme car elle permet à beaucoup de personnes d’accéder à du contenu de qualité et de découvrir les joies des 64 cases.

Parce qu’avec nous, vous avez la certitude d’apprendre avec les meilleurs profs, dans le bon sens et avec une pédagogie hors pair, où l’amusement est au centre de l’apprentissage.

Comme si vous appreniez à jongler avec Messi

Comme si vous appreniez à faire un coup droit avec Jo-Wilfried Tsonga

Ou comme si vous appreniez à conduire avec Sébastien Loeb

C’est ça que nous avons réussi à faire.

Et nous sommes très fiers de voir tous les jours, les progrès réalisés par tous les membres de notre communauté.

Progrès sur l’échiquier

Progrès sur le niveau de concentration

Et progrès sur l’esprit logique

Venez progresser avec nous, vous ne le regretterez pas.

Découvrez nos packs vidéos !

Et maintenant à vous de choisir

Voilà pour notre article sur comment adouber aux échecs. Nous espérons qu’il vous a été utile. Si c’est le cas, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.