Alpha Zéro est une intelligence artificielle développée par Google pour jouer aux échecs et au go. Et il s’est révélé très vite beaucoup plus fort que les meilleurs logiciels d’échecs. Retrouvez dans cet article deux références sur les apports d’Alpha zéro, que ce soit pour les échecs ou pour les méthodes d’apprentissage en général.

Game changer : les apports d’Alpha Zéro pour les échecs

Un seul grand maître a eu le droit d’approcher de près Alpha Zéro et heureusement pour nous, il s’agit du très fort joueur anglais Matthew Sadler. Celui-ci nous offre ce qui est certainement le livre de l’année 2019 avec Game changer.

Le jeu d’Alpha Zéro y est soigneusement analysé et les conséquences pour améliorer notre jeu y sont clairement établies. Les parties choisies sont vraiment magnifiques et inspirantes. Le champion du monde Magnus Carlsen dit lui-même avoir changé son jeu et avoir adopté les méthodes d’Alpha Zéro.

Apprendre à apprendre : les apports pour la psychologie cognitive

Encore une fois, c’est une star qui s’y colle. Cette fois, une star de la recherche en psychologie cognitive : Stanislas Dehaene. Il commence par nous expliquer comment fonctionne Alpha Zéro : c’est un programme auto-apprenant. À partir des règles du jeu, il a cherché lui-même le meilleur chemin pour gagner aux échecs. Pour cela, il utilise deux fonctionnalités :

  • Avec la première, il choisit ses coups en se demandant tout le temps quel est le coup qui a le plus de probabilité de gagner la partie.
  • Avec la deuxième, il analyse une fois la partie terminée les probabilités de la première fonctionnalité. Et il les ajuste pour être plus fort lors de la partie suivante.

Stanislas Dehaesne s’appuie sur les dernières recherches en intelligence artificielle pour revenir sur les quatre bases de l’apprentissage : l’attention, l’engagement dans l’activité, l’importance du sommeil pour consolider les connaissances et la phase de vérification.

Voici le fameux livre en question :

Voilà de quoi comprendre les apports l’intelligence artificielle !

Intelligence artificielle et jeu d’échecs

Voici nos prédictions sur l’intelligence artificielle et les échecs !

 

  1. L’évolution technologique va élargir considérablement l’écart entre les capacités humaines et celles des machines. Il deviendra progressivement plus difficile pour les humains de saisir les stratégies et les mouvements suggérés par les intelligences artificielles.
  2. Face à cette évolution, les joueurs humains se tourneront vers l’essentiel : comprendre les principes fondamentaux du jeu. Mémoriser des séquences préétablies par l’IA ne sera plus jugé pertinent ou utile.
  3. Les joueurs utiliseront l’intelligence artificielle comme un outil pour approfondir leur compréhension du jeu, plutôt que pour apprendre mécaniquement des séquences d’ouverture. Cette approche est déjà adoptée par les joueurs d’échecs de haut niveau dans le monde.

La prouesse de l’IA sera de modifier notre perception de la stratégie comme Aaron Nimzowitsch l’a fait au début du XXème siècle.

Pour terminer, ne partez pas sans découvrir notre méthode pour apprendre les échecs.

Voilà pour notre article sur Alpha zéro. N’hésitez donc pas à le partager sur vos réseaux s’il vous a plu !