Le jeu d’échecs a énormément de bienfaits pour les enfants. Focus dans cet article sur l’impact du jeu d’échecs sur un enfant hyperactif.

Découvrez :

  • Qu’est-ce que l’hyperactivité ?
  • Comment faire du bien à un enfant hyperactif ?
  • Comment le jeu d’échecs peut aider ?

Qu’est-ce que l’hyperactivité ?

L’hyperactivité est un trouble du développement qui se manifeste par une activité physique et mentale excessive et une difficulté à rester concentré et à contrôler son comportement. Cela peut entraîner des problèmes de comportement et de concentration à l’école et dans les interactions sociales. Le trouble de déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH) est le nom donné à cette condition lorsqu’elle est associée à un déficit de l’attention.

Les enfants atteints d’hyperactivité peuvent avoir du mal à rester assis en place. Ils ont du mal à attendre leur tour et à suivre les règles et les instructions. Ils peuvent également avoir du mal à terminer les tâches et à se concentrer sur une seule activité pendant une période prolongée. L’hyperactivité peut affecter les enfants de différentes manières et avec différents degrés de gravité.

Le TDAH est souvent diagnostiqué chez les enfants entre 6 et 12 ans, bien que les symptômes puissent apparaître plus tôt. Il est plus fréquent chez les garçons que chez les filles. Le TDAH est généralement traité avec des médicaments et des interventions comportementales et psychologiques. Si vous pensez que votre enfant pourrait être atteint d’hyperactivité ou de TDAH, il est important de consulter un médecin ou un professionnel de la santé mentale pour obtenir un diagnostic et des conseils de traitement.

Comment canaliser un enfant hyperactif ?

Il existe plusieurs moyens de faire du bien à un enfant hyperactif. Vous pouvez par exemple encourager l’exercice physique. Cela peut aider à évacuer l’énergie excédentaire et à améliorer le bien-être physique et mental de l’enfant. Une routine régulière peut aussi aider à structurer le temps de l’enfant et à lui donner un sens de la stabilité et de la sécurité. Vous pouvez enseigner à votre enfant des techniques de relaxation, comme la respiration profonde, le yoga ou la méditation, qui peuvent l’aider à se calmer et à se concentrer.

Une chose qui nous paraît importante est de limiter les distractions. En tout cas, évitez les distractions inutiles dans l’environnement de l’enfant. Ainsi la télévision ou les jeux vidéo peuvent exacerber son hyperactivité. Enfin, une alimentation saine et un sommeil adéquat sont importants pour le bien-être physique et mental de l’enfant. Vous pouvez encourager votre enfant à manger des aliments nutritifs et à dormir suffisamment chaque nuit.

Encore une fois, il est important de noter que l’hyperactivité peut être un symptôme d’un trouble du développement comme le trouble de déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH). Si vous pensez que votre enfant pourrait être atteint d’hyperactivité ou de TDAH, il est important de consulter un médecin ou un professionnel de la santé mentale pour obtenir un diagnostic et des conseils de traitement.

Pourquoi le jeu d’échecs peut aider un enfant hyperactif ?

Le jeu d’échecs peut aider un enfant hyperactif à se canaliser de plusieurs manières. Tout d’abord, il favorise la concentration et la réflexion. En effet, le jeu d’échecs demande une grande concentration et une réflexion approfondie, ce qui peut aider l’enfant à se canaliser. D’ailleurs c’est assez amusant de voir les premiers instants devant l’échiquier d’un enfant hyperactif. Il continue à bouger, à papillonner. Puis d’un coup, il est absorbé par le jeu et se calme. Il peut alors se révéler très concentré et très motivé. Les enfants vont vous surprendre !

Le jeu d’échecs offre un défi intellectuel. Cela peut stimuler l’enfant, le valoriser et lui donner beaucoup de confiance en lui. Le jeu d’échecs développe aussi la patience et la persévérance. Le jeu d’échecs peut en effet être frustrant, surtout pour les débutants. Cependant, en apprenant à jouer, l’enfant peut développer la patience et la persévérance, ce qui peut l’aider à mieux contrôler ses émotions et à gérer son comportement.

Enfin, notez que le jeu d’échecs permet de développer des compétences sans s’en rendre compte. Un enfant qui serait en difficulté dans les apprentissages à l’école peut par exemple améliorer ses compétences de résolution de problèmes grâce au jeu d’échecs qui demande une réflexion stratégique. Cela peut aider l’enfant à développer ces compétences et à les utiliser dans d’autres domaines de sa vie.

On insiste sur un point : il est important de noter que le jeu d’échecs ne doit pas être utilisé seul comme moyen de traitement de l’hyperactivité. Si vous pensez que votre enfant pourrait être atteint d’hyperactivité ou de TDAH, il est important de consulter un médecin ou un professionnel de la santé mentale pour obtenir un diagnostic et des conseils de traitement.

Le jeu d’échecs pour apprendre autrement

Apprendre par le jeu est une très bonne idée pour les enfants qui ont du mal à apprendre dans un cadre plus académique. En effet, les différences sont gommées, il n’y a plus de « bons » et « mauvais » élèves, les enfants sont sur un pied d’égalité. C’est une des grandes forces du jeu d’échecs qui possèdent assez de complexité pour apporter énormément de bienfaits tout en s’amusant.

Une formation pour apprendre à bien jouer aux échecs aux enfants

Le grand maître Anthony Wirig vous propose une formation pour apprendre les échecs aux enfants composées de 40 mini-dessins animés et des jeux, d’énigmes et de quiz conçus pour développer la concentration et la logique des enfants.

Voici comment Danaé a appris à jouer aux échecs avec cette formation.

Le premier module de cette formation apprendra à votre enfant les règles du jeu d’échecs en commençant par le bon vocabulaire et le déplacement des pièces d’échecs. Les modules suivants seront consacrés aux rudiments du jeu tactique et de la stratégie du jeu d’échecs. Une formation très complète !

Notez qu’Anthony s’est basé sur les études scientifiques pour construire la progression de cette formation. Notamment sur l’étude de Michel Noir (Lyon, 2002) qui a montré que des enfants ayant suivi des cours d’échecs pendant deux ans ont vu leur capacité de concentration augmenter de 50% par rapport aux autres enfants.

Et maintenant à vous de choisir

Pour continuer votre lecture, nous vous proposons de :

Voilà pour cet article sur comment canaliser un enfant hyperactif. N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux s’il vous a plu !