Vous débutez aux échecs et vous souhaitez tout savoir sur la Tour aux échecs, vous êtes au bon endroit !

Découvrez :

  • Son placement sur l’échiquier.
  • Son déplacement.
  • Sa valeur.
  • La règle spéciale du roque.
  • L’origine de son nom

Le placement de la Tour aux échecs

Dans la position initiale du jeu d’échecs, les Tours sont placées dans les quatre coins de l’échiquier.

Cela nous fait fortement penser aux tours des châteaux bien sûr. Les Cavaliers viennent se placer juste à côté des Tours, puis viennent les Fous et le couple royal. Placer ses pièces aux échecs est la base, prenez votre temps sur cette étape !

Le déplacement de la Tour aux échecs

La Tour se déplace horizontalement et verticalement d’autant de cases qu’elle le souhaite.

Elle est bloquée par ses propres pièces. Seul le Cavalier a la capacité spéciale de sauter au-dessus des pions et des pièces.

La Tour peut-elle reculer ?

Oui bien sûr ! La Tour peut reculer. Aux échecs, seuls les pions ne reculent pas (même pour prendre).

Comment prend la Tour ?

Pour prendre la Tour vient remplacer la pièce ou le pion adverse sur sa case. Regardez le diagramme suivant.

La Tour blanche peut prendre le Cavalier noir situé sur la case d6.

Comme ceci !

La Tour peut-elle manger plusieurs pions ?

Non, ce n’est pas un rayon laser ! Si plusieurs pièces adverses se trouvent sur une même ligne, la Tour ne peut capturer que la première pièce qu’elle rencontre.

Bien intégrer comment la Tour bouge

Pour renforcer votre apprentissage, nous vous proposons des jeux, des énigmes et des quiz dans notre formation gratuite pour apprendre à bien jouer aux échecs. Cette formation a été conçue par le champion de France Tigran Gharamian. Profitez-en !

La valeur de la Tour aux échecs

La Tour vaut cinq pions aux échecs. Pour rappel, on dit que le Cavalier et le Fou vaut 3 pions et que la Dame en veut 9. Deux Tours sont donc légèrement supérieures à une Dame, surtout si elles parviennent à se coordonner. Deux pièces mineures sont supérieures à une Tour.

Le déplacement simultané de la Tour et du Roi

Le roque est le seul coup aux échecs où deux pièces bougent simultanément : le Roi et une Tour. Pour pouvoir roquer, il faut remplir trois conditions :

  • Ni le Roi, ni la Tour n’ont jamais bougé.
  • Le Roi n’est pas en échec.
  • Le Roi ne va pas passer par un échec lors de son trajet.

Alors le Roi se déplace de deux cases vers la Tour et la Tour vient se placer de l’autre côté du Roi, juste à côté.

Voyons quelques exemples.

Le petit roque

Le Roi blanc va bouger de deux cases vers la Tour blanche et celle-ci va venir se positionner juste à côté du Roi blanc, de l’autre côté.

Comme cela ! Les blancs ont roqué à l’aile Roi, c’est le petit roque.

Le grand roque

Et maintenant, un exemple de grand roque, c’est à dire de roque avec la Tour de l’aile Dame.

Le Roi va se diriger vers la Tour en bougeant de deux cases et la Tour passe au-dessus du Roi.

Et voilà !

La force de la Tour aux échecs

La Tour a besoin de colonne ouverte pour s’exprimer. Regardez la position suivante.

Il n’y a qu’une seule colonne libre dans cette position, c’est la colonne e. La Tour blanche s’y est engouffrée. Elle est prête à envahir la position noire en allant sur la septième rangée. Là-bas, elle aura une action décisive en attaquant les pions noires.

La Tour noire n’a pas réussi à prendre la colonne ouverte, elle est passive. Les blancs ont une bien meilleure position !

L’origine du nom de la Tour aux échecs

La Tour vient du persan Rukh qui signifie char. Cela a d’ailleurs donné Rook en anglais. Notez qu’au shogi, la pièce équivalente est nommée chariot. En français, c’est le mot roque qui est le plus proche du mot persan d’origine.

Et maintenant à vous de choisir !

Pour continuer votre lecture, nous vous proposons de :

  • Découvrir toutes les règles du jeu d’échecs.
  • Lire notre dossier pour bien débuter aux échecs.
  • Vous inscrire à notre programme gratuit de 14 jours pour apprendre à bien jouer aux échecs.

Voilà pour notre article sur la Tour aux échecs. N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux s’il vous a plu !