Dans le monde dynamique du streaming et des échecs en ligne, peu de personnalités brillent aussi vivement que Qiyu Zhou, mieux connue sous son pseudonyme akaNemsko. Née en Chine et élevée sur les échiquiers du monde entier, Qiyu s’est rapidement établie comme une force dominante tant dans les compétitions d’échecs traditionnelles que dans l’arène numérique des échecs en streaming. Grand Maître International Féminin depuis 2017 et pionnière dans le domaine du streaming d’échecs, elle a transcendé les frontières traditionnelles du jeu pour toucher un public global sur Twitch.

Qui est akaNemsko ?

Qiyu Zhou, mieux connue sous son pseudonyme akaNemsko, est une figure emblématique dans le monde des échecs et du streaming en ligne. Née le 6 janvier 2000 à Jingzhou, en Chine, Qiyu a rapidement marqué le monde des échecs par son talent exceptionnel. Détentrice du titre de Grand maître international féminin (GMF) depuis 2017, elle a également été couronnée championne du monde dans la catégorie des filles de moins de 14 ans en 2014, affirmant ainsi son statut précoce de prodige des échecs.

Son parcours international est tout aussi remarquable. Ayant vécu et compétitionné dans plusieurs pays, Qiyu Zhou est devenue championne d’échecs en Finlande avant de remporter le titre dans sa catégorie d’âge au Canada. En 2016, elle est entrée dans l’histoire en devenant la première Canadienne à obtenir le titre de Grand maître international féminin. Elle a même figuré brièvement dans le top 100 mondial, se classant à la centième place.

En parallèle à ses succès en compétition, Qiyu a embrassé une carrière de streameuse sous l’alias akaNemsko sur Twitch, où elle partage sa passion pour les échecs avec une communauté grandissante de followers. Sa transition vers le streaming a ouvert un nouveau chapitre dans sa carrière. Cela lui a permis de toucher un public plus large. Elle partage son expertise et son amour pour le jeu d’échecs de manière interactive et engageante.

Le parcours échiquéen d’akaNemsko

Qiyu Zhou, connue dans le monde des échecs sous le pseudonyme akaNemsko, a commencé son parcours international en échecs dès son plus jeune âge. Couronnée championne de Finlande dans la catégorie des moins de 10 ans, cette victoire lui a ouvert les portes de plusieurs championnats du monde d’échecs junior. Dès 2005, elle a participé dans la catégorie des filles de moins de 10 ans. Il y obtient un score respectable de 4½ sur 11. Cette expérience précoce lui a permis de rencontrer des figures emblématiques du monde échiquéen, comme la grand maître Hou Yifan, qui est devenue son modèle.

En changeant de catégorie pour celle des filles de moins de 8 ans lors de l’édition suivante du championnat du monde à Vung Tàu, au Vietnam, Qiyu, sous la houlette de son entraîneur Kalle Kiik, a remporté la médaille d’argent avec 8,5 points sur 11, affirmant ainsi son statut de compétitrice sérieuse sur la scène internationale.

Déménagement au Canada

Son déménagement au Canada à l’âge de 11 ans marqua un tournant significatif dans sa carrière. Elle a rapidement dominé les compétitions nationales, devenant championne du Canada dans les catégories des filles de moins de 12 ans en 2012 et de moins de 14 ans en 2013. En 2016, à seulement 16 ans, elle ne se contente pas de remporter le championnat féminin du Canada, mais s’illustre également dans la catégorie générale, un exploit remarquable pour son jeune âge.

Son triomphe le plus notable fut sans doute en 2014, lorsqu’elle a remporté la médaille d’or au championnat du monde de la jeunesse dans la catégorie des filles de moins de 14 ans, à Durban, en Afrique du Sud. Avec un score de 8,5 sur 11, elle s’est distinguée comme l’une des seules joueuses invaincues, remportant le titre grâce à un départage favorable.

Le classement Elo d’AkaNemsko

Sa carrière a connu des hauts et des bas en termes de classement Elo, mais elle a toujours su rebondir. En 2015, elle a réalisé des performances notables, comme lors de l’Omnium de l’Est de l’Ontario où elle a augmenté son classement Elo de 64 points. En 2016, elle atteint son pic Elo à 2367. Actuellement, elle est redescendue à 2201.

Sa participation aux tournois internationaux lui a permis de franchir des paliers importants, notamment en 2016 lorsqu’elle a réalisé les normes pour le titre de Grand Maître International Féminin (GMF) en participant à des tournois à Kecskemét, en Hongrie, et à Novi Sad, en Serbie.

Recevant le titre de GMF en 2017, Qiyu Zhou a non seulement consolidé sa réputation sur la scène internationale mais est également devenue la première Canadienne à obtenir ce titre. En dépit d’une participation réduite aux tournois d’échecs à partir de 2017 pour se concentrer sur ses études universitaires, elle a continué à participer à des compétitions majeures, telles que le championnat du monde d’échecs féminin.

akaNemsko, star mondiale du streaming

Qiyu Zhou, plus connue sous le pseudonyme akaNemsko, a rapidement établi sa présence dans l’univers du streaming en lançant sa chaîne Twitch en 2020. Dès le début, elle s’est concentrée sur la diffusion de parties d’échecs, collaborant avec d’autres streamers renommés de chess.com, mais s’est également aventurée dans le streaming de variété, touchant à d’autres jeux populaires. Sa polyvalence et son expertise dans les échecs ont rapidement capté l’attention de la communauté en ligne.

Les débuts chez les soeurs Botez

En mars 2020, avant de créer sa propre chaîne, elle a commencé à diffuser sur la chaîne Twitch Botez Live avec les célèbres joueuses d’échecs canadiennes Alexandra et Andrea Botez. En juin de la même année, elle lance sa propre chaîne akaNemsko,. Elle connaîtra une croissance rapide, dépassant les 100 000 abonnés en moins d’un an. Cette montée en popularité coïncide avec un regain d’intérêt général pour les échecs. Les échecs sont en effet stimulés par la pandémie de Covid-19 et le succès de la série Netflix « Le Jeu de la dame ».

Son profil unique en tant que joueuse d’échecs compétitive et streamer charismatique lui a valu de devenir la première streameuse échiquéenne à signer avec une organisation eSport lorsque Counter Logic Gaming l’a intégrée à son équipe en août 2020. Ce partenariat pionnier a ouvert la voie à d’autres joueurs d’échecs. Ainsi Hikaru Nakamura a signé avec une autre équipe e-sport une semaine après elle.

Une grande polyvalence

Outre les échecs, akaNemsko diversifie ses contenus en diffusant des jeux comme « League of Legends ». Elle s’engage également dans le monde du poker. AkaNemsko a notamment participé au WSOP $1,000 Ladies Championship en 2021. Elle démontre donc sa polyvalence et son engagement envers différentes formes de jeux compétitifs.

Elle continue également à collaborer avec d’autres grandes figures du streaming d’échecs? Ainsi les sœurs Botez, Hikaru Nakamura, et Levy Rozman sont régulièrement invités. Ces collaborations enrichissent ses diffusions. Elle ne se contente pas de jouer. Elle commente aussi des matchs et encadre des participants aux PogChamps. C’est une série de tournois pour streamers dont les échecs ne sont pas la spécialité.

La trajectoire de akaNemsko illustre son excellence en tant que joueuse et pédagogue des échecs. Elle a une capacité à captiver et éduquer une audience internationale sur Twitch. Cela fait donc d’elle une véritable star mondiale du streaming.

Les réseaux sociaux d’akaNemsko

Qiyu Zhou, alias akaNemsko, déploie son influence bien au-delà de Twitch, en s’engageant activement avec ses fans sur plusieurs plateformes de réseaux sociaux, notamment Instagram, TikTok, et YouTube. Chacune de ces plateformes lui permet de toucher son audience de manière unique et de partager différents aspects de sa vie professionnelle et personnelle.

Instagram : Sur Instagram, akaNemsko partage un mélange de contenu qui inclut des moments de sa vie quotidienne, des aperçus des coulisses de ses streams, et des images de ses voyages et compétitions d’échecs. Cette plateforme lui sert à maintenir un lien visuel et direct avec ses fans, leur offrant une fenêtre sur son monde à travers des photos et des stories captivantes.

TikTok : TikTok offre à akaNemsko une scène pour exprimer sa créativité de façon plus dynamique et interactive. Elle y publie des vidéos courtes qui peuvent être à la fois éducatives et divertissantes, souvent centrées sur des astuces d’échecs, des défis rapides, ou des réactions humoristiques sur la culture des échecs et du gaming. Ce format court et engageant lui permet de capturer l’attention d’un public plus jeune et de promouvoir les échecs d’une manière amusante et accessible.

YouTube : Sur YouTube, akaNemsko prend le temps de développer des contenus plus structurés et détaillés. Elle y poste des analyses de parties d’échecs, des vlogs, des tutoriels, et des sessions de questions-réponses avec ses abonnés. Cette plateforme est idéale pour des discussions approfondies et pour partager des connaissances expertes en échecs, permettant à ses abonnés de bénéficier d’un apprentissage plus substantiel et réfléchi.

L’utilisation stratégique de ces plateformes par akaNemsko amplifie sa présence en ligne et renforce son interaction avec une communauté globale, faisant d’elle une ambassadrice moderne du jeu d’échecs dans le monde numérique.

Découvrir notre programme gratuit