Comment mettre en place ses stratégies, comment gagner les positions gagnantes et sauver les positions compromises ? Grâce au calcul ! Savoir bien calculer aux échecs est indispensable pour progresser. Voici nos conseils pour cela.

S’entraîner à bien calculer aux échecs

Première chose à comprendre, le calcul, ce n’est pas inné ! Cela se travaille et il est assez facile de faire des progrès significatifs dans ce domaine.

Nous vous donnons deux pistes pour cela : la première est de résoudre des exercices conçus spécialement pour cela et issus de parties. Beaucoup de livres existent et nous vous en proposons ci-dessous. À nos yeux, il est préférable que les exercices soient classés par thèmes (attaque double, déviation, rayon X etc.). Votre travail sera ainsi systématique et vous serez sûr de maîtriser toutes les attaques possibles. On dit que la résolution d’exercices tactiques est le jogging du joueur d’échecs. Ainsi, il est recommandé d’en résoudre régulièrement à petite dose (quinze minutes par jours par exemple).

                               

La deuxième piste est d’analyser des positions compliquées avec quelqu’un qui calcule bien (ou l’ordinateur à défaut). Vous allez vous rendre compte que celui-ci envisage des possibilités qui ne vous viennent pas à l’esprit. Cela vous fera un bon exemple !

Développer son imagination

Cette fois, vous devrez résoudre des études ou des problèmes. Ce sont des compositions créées spécialement pour mettre en valeur une idée originale et souvent très jolie. Quand vous en aurez résolu une, vous vous direz sûrement, « mais cela ne pourra jamais arriver en pratique ! ». Mais cela n’est pas vrai ! Réussir à trouver de forts coups originaux est ainsi une des clés pour déstabiliser son adversaire.

Nous vous faisons de nouveau une proposition de livres pour travailler ce domaine ci-dessous. Deux compositeurs références pour les études !

                                         

Pour terminer, vous pouvez découvrir gratuitement notre espace de travail en vous inscrivant ICI.