Skip to content

Bien calculer aux échecs

Bien calculer aux échecs

Comment mettre en place ses stratégies, comment gagner les positions gagnantes et sauver les positions compromises ? Grâce au calcul ! Savoir bien calculer aux échecs est indispensable pour progresser. Voici nos conseils pour cela.

Assimiler la méthode pour bien calculer aux échecs

Oui, il y a une méthode ! Elle permet de comprendre par quel coup comment son calcul, comment l’organiser pour le rendre efficace et comment le terminer pour ne pas faire d’erreurs de calcul. Pour tout vous expliquer, on a demandé à un spécialiste, le triple champion de France Christian Bauer, de vous exposer la méthode et ses conseils pour bien calculer aux échecs. Cliquez sur l’image si vous souhaitez en savoir plus (promo jusque dimanche 11 avril minuit !) !

Christian Bauer formation

S’entraîner à bien calculer aux échecs

Une chose à comprendre, le calcul, ce n’est pas inné ! Cela se travaille et il est assez facile de faire des progrès significatifs dans ce domaine.

Nous vous donnons deux pistes pour cela : la première est de résoudre des exercices conçus spécialement pour cela et issus de parties. Beaucoup de livres existent et nous vous en proposons ci-dessous. À nos yeux, il est préférable que les exercices soient classés par thèmes (attaque double, déviation, rayon X etc.). Votre travail sera ainsi systématique et vous serez sûr de maîtriser toutes les attaques possibles. On dit que la résolution d’exercices tactiques est le jogging du joueur d’échecs. Ainsi, il est recommandé d’en résoudre régulièrement à petite dose (quinze minutes par jours par exemple).

Voici pour commencer la formation de la coach Hélène Ruhlmann pour apprendre à reconnaître les schémas tactiques du jeu d’échecs :

ne plus faire d'erreurs de calcul aux échecs

Et voici donc nos deux livres d’exercices préférés :

Bien calculer aux échecs                                Bien calculer aux échecs

La deuxième piste est d’analyser des positions compliquées avec quelqu’un qui calcule bien (ou l’ordinateur à défaut). Vous allez vous rendre compte que celui-ci envisage des possibilités qui ne vous viennent pas à l’esprit. Cela vous fera un bon exemple !

Développer son imagination pour bien calculer aux échecs

Cette fois, vous devrez résoudre des études ou des problèmes. Ce sont des compositions créées spécialement pour mettre en valeur une idée originale et souvent très jolie. Quand vous en aurez résolu une, vous vous direz sûrement, « mais cela ne pourra jamais arriver en pratique ! ». Mais cela n’est pas vrai ! Réussir à trouver de forts coups originaux est ainsi une des clés pour déstabiliser son adversaire.

Nous vous faisons de nouveau une proposition pour travailler ce domaine ci-dessous. Ce livre récent du maître Lakdawala regroupe les plus belles et les plus instructives études. On recommande chaudement !

 

Bien calculer aux échecs

Un exemple de calcul réussi

Il s’agit d’une partie d’échecs entre Edward Lasker ( et non le champion du monde de l’époque Emmanuel Lasker) et George Thomas. Cette attaque de mat est bien sûr entrée dans la légende !

L'art du calcul aux échecs, Bien calculer aux échecs

Les blancs jouent et matent

1. Dxh7 !!

C’est parti pour une longue variante qui va mener au mat. À noter que les noirs n’ont qu’un seul coup à chaque fois. Cela a donc permis à Edward Lasker de calculer assez loin comme vous allez le voir !

1… RxDh7 2. Cxf6 ++

calcul échecs variantes

Un joli échec double du Cavalier et du Fou. Le Roi noir est obligé de bouger. en h8, ce serait une très mauvaise idée (Cg6 et c’est un mat à l’étouffée). Le Roi noir entame donc une jolie balade sur l’échiquier.

2… Rh6 3. C5g4+ Rg5 4. h4 Rf4 5. g3 Rf3

Bien calculer aux échecs

Et voilà comment on se retrouve en un battement d’aile au cœur du jeu ! Notons qu’Edward Lasker a dû anticiper cette position et réussir à calculer jusqu’au mat car il a quand même une Dame de moins !

6. Fe2+ Rg2 7. Th2+ Rg1 8. Rd2 mat.

Un exemple de calcul aux échecs très réussi

Le plus beau mat de l’escalier de l’histoire ! Grand-roque aurait aussi été sympathique !

Voilà donc en guise de conclusion un exemple très réussi de calcul. On ne vous demande évidemment pas de calculer 8 coups à l’avance tout le temps ! Mais en améliorant ses capacités de calcul, on améliore tout son jeu évidemment.                                         

Pour continuer votre lecture, retrouvez tous nos conseils pour progresser aux échecs.

Découvrez également notre programme gratuit pour apprendre à bien jouer aux échecs en 14 jours.

Aidez-nous.

En partageant cet article sur vos réseaux, vous contribuez à notre mission depuis 2016 : populariser le jeu d’échecs et l’apprendre au plus grand nombre, et en cela, nous vous remercions du fond du coeur. Merci !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Cher lecteur, les milliers de fans qui vous ont précédé, améliorent en continu, le programme de 14 jours pour apprendre et progresser. Accessible gratuitement sur inscription pour les débutants comme les amateurs.

apprendre-echecs-ouverture-italienne
Une ouverture légendaire expliquée par un GMI
Bien calculer aux échecs
Améliorer la logique de votre calcul

Nos Tops Categories

Logo apprendre les echecs en 24h
14 jours pour apprendre les échecs. Programme pas à pas gratuit. Déjà des milliers de fans.

Du débutant au bon joueur amateur, vous allez progresser, c’est certain !