Pas encore bien réveillé ? Mettez-vous en route avec le petit quotidien des échecs !

La question du jour : faut-il toujours roquer ?

Le roque est une règle un peu particulière : c’est le seul déplacement faisant intervenir deux pièces. S’il est un peu compliqué lorsqu’on débute, le roque est en fait primordial ! Il permet tout simplement de mettre son Roi à l’abri. Si vous avez fait nos petits exercices pour faire échec et mat, vous conviendrez certainement que la sureté des Rois est un critère très important pour juger une position. Donc oui, dans la grande majorité des parties, les deux joueurs vont roquer.

Retrouvez toutes nos stratégies pour bien débuter aux échecs en vidéo en vous inscrivant sur notre site ou dans cet article ICI .

L’exercice du jour

Comment sauver très simplement cette position ?

faut-il toujours roquer ?

Les blancs jouent et font nul

La solution

Comment sauver une position en général ? Eh bien, il existe plusieurs méthode pour obtenir un match nul et le pat est l’une d’entre elles ! Dans cette position difficile, on peut donc essayer de sacrifier la Tour pour coincer notre propre Roi. Le bon coup est 1. Te2 !!

faut-il toujours roquer ?

Un coup sensationnel ! Les noirs n’ont pas vraiment le choix, ils doivent accepter le sacrifice ! En effet, si le Roi noir bouge, la Te2 prend la Tour adverse et ce sont les blancs qui gagnent !

Donc 1… dxTe2 et c’est pat ! Match nul ! Le pat est ainsi une méthode assez déroutante pour faire match nul mais cette règle existe et l’avoir dans un coin de la tête permet parfois de sauver des situations bien compromises !

Enfin, retrouvez le petit quotidien précédent, notre plateforme pour apprendre les échecs ou accédez directement à tout notre contenu en quelques clics.