On nous dit que le Fou et le Cavalier valent tous les deux trois pions. Mais leurs mouvements sont tellement différents que cette affirmation est bien étonnante… Il doit forcément y avoir des cas où l’un est plus fort que l’autre non ? Eh bien si ! Mais tout dépend d’une chose : la position est-elle ouverte ou fermée ?

Dans une position ouverte

Commençons par clarifier une chose : une position est ouverte si beaucoup de colonnes, de rangées et de diagonales sont disponibles. Dans le cas contraire, une position sera dite fermée.

Dans une position ouverte, c’est le Fou qui est plus fort que le Cavalier. C’est le champion du monde cubain Capablanca qui nous l’a expliqué en utilisant la position suivante :

Le Fou ou le Cavalier

Cette position est ouverte. En effet, beaucoup de colonnes, rangées ou diagonales sont libres. Le Fou qui est une pièce à longue portée va avoir de l’influence à l’aile-Roi pour soutenir sa majorité de pions et à l’aile-Dame pour stopper la majorité de pions adverses. Le Cavalier lui ne pourra intervenir efficacement que sur une partie de l’échiquier en même temps… Le Fou est donc dans ce cas plus fort que le Cavalier.

Dans une position fermée, qui est le plus fort ? Le Fou ou le Cavalier ?

Là, c’est le grand-maître Spielmann qui va nous aider grâce aux deux positions ci-dessous.

                                                                          Le Fou ou la Cavalier Le Fou ou la Cavalier 2

Ce sont des position fermées. Dans ce cas, il faut regarder la couleur des cases des pions et du Fou.

À gauche, le Fou est bloqué par ses propres pions. On dit qu’il est « mauvais ». Le Cavalier est alors plus fort que le Fou.

À droite, le Fou va pouvoir attaquer les pions adverses. C’est un « bon » Fou, il est supérieur au Cavalier grâce à sa mobilité plus importante.

Voilà, vous pourrez dorénavant avoir des arguments pour savoir quand échanger un Fou contre un Cavalier.

Notez que nous n’avons fait qu’effleurer le sujet ! Pour en savoir plus, découvrez l’excellent livre de Steve Mayer :

Vous pouvez également vous inscrire sur notre site pour recevoir notre programme d’entraînement.

Retrouvez enfin tous nos articles pour progresser aux échecs.