Skip to content

La défense aux échecs

la défense aux échecs

La défense aux échecs est un savant dosage entre faire le dos rond et savoir contre-attaquer. C’est un véritable art et il n’est pas du tout aisé d’être un bon défenseur aux échecs. Différentes méthodes et techniques sont à maîtriser pour être un bon défenseur et nous commençons par un thème qui permet de sauver certaines positions difficiles : le pat.

La défense aux échecs : le pat

Lorsqu’on débute aux échecs, on pense souvent que le pat vient d’une erreur du camp ayant un avantage matériel qui n’arrive pas à gagner. En fait, c’est aussi une technique de défense efficace qui permet de sauver bien des positions désespérée !

Avant de passer à l’exercice, sachez que nous avons écrit un module sur la défense dans notre formation si vous souhaitez vous améliorer dans ce domaine. Vous pouvez accédez à la partie gratuite de la formation en vous inscrivant ICI.

Alors, allez-vous réussir à sauver cette position difficile ?

La défense aux échecs

Les blancs jouent et font match nul

 

Remarquez la consigne de l’exercice : il ne s’agit pas de gagner mais de réussir à faire match nul. Ce qui est un objectif tout à fait raisonnable lorsqu’on a une position désavantageuse.

Les blancs ont encore deux pions et une Dame. Le pat semble bien loin… Et pourtant :

1. Df4 !!

La défense aux échecs

La Dame blanche vient se sacrifier pour placer la Dame adverse exactement là où il faut ! Après 1… DxDf4, c’est pat ! Le Roi blanc ne peut bouger ni aucun des pions blancs. Le Roi blanc n’est pas attaqué, c’est donc match nul ! Les blancs ont réussi à sauver la partie grâce à cet astucieux sacrifice de Dame.

Notons enfin que l’autre sacrifice de Dame 1. Df8 ne donnait rien après 1… DxDf8 puisque le Roi blanc peut jouer en g3. Les noirs restent alors avec une Dame de plus et une position gagnante.

La défense aux échecs : la forteresse

Deuxième grande méthode pour défendre une position d’échecs compromise : la forteresse. L’idée est en général d’empêcher tout simplement les pièces adverses de pénétrer dans notre partie de l’échiquier. On aura beau être moins bien d’un point de vue stratégique, l’adversaire ne pourra pas gagner la partie.

Voici un exemple (A. Petrosian – Hazai, Schilde 1970) :

 

La défense aux échecs

Trait aux noirs

 

Les noirs souffrent dans cette position à cause de leur mauvais Fou. Comment la défendre ?

 

La position noire a un gros défaut : la case b6. En poussant leur pion en b6, les blancs enfoncent la position noire. Donc :

1… Db6 !!

Un coup de défense exceptionnel ! Les noirs sacrifient leur Dame pour construire une forteresse. À noter que Petrossian aurait mieux fait de ne pas la prendre pour tenter de gagner ! Il a suivi :

2. CxDb6 cxDb6

Le dernier point faible de la forteresse est l’aile-Roi. Petrossian va tenter d’y créer une ouverture en vain.

3. h4 gxh4 ! 4. Dd2 h3 !! 5. gxh3 (sinon les noirs jouent h2) h4 !!

Et les joueurs ont fait match nul. Certainement un des plus beaux coups de défense de l’histoire !

Pour continuer votre lecture, retrouvez un nouvel exercice, tous nos articles pour progresser aux échecs ou cliquez sur le bouton ci-dessous pour accéder à notre programme pour bien jouer aux échecs en 14 jours.

Aidez-nous.

En partageant cet article sur vos réseaux, vous contribuez à notre mission depuis 2016 : populariser le jeu d’échecs et l’apprendre au plus grand nombre, et en cela, nous vous remercions du fond du coeur. Merci !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Cher lecteur, les milliers de fans qui vous ont précédé, améliorent en continu, le programme de 14 jours pour apprendre et progresser. Accessible gratuitement sur inscription pour les débutants comme les amateurs.

apprendre-echecs-ouverture-italienne
Une ouverture légendaire expliquée par un GMI
Bien calculer aux échecs
Améliorer la logique de votre calcul

Nos Tops Categories

Logo apprendre les echecs en 24h
14 jours pour apprendre les échecs. Programme pas à pas gratuit. Déjà des milliers de fans.

Du débutant au bon joueur amateur, vous allez progresser, c’est certain !