A-t-on le temps qu’on veut pour jouer une partie d’échecs ? En fait oui et non ! Tout dépend du temps qu’on a devant soit. Si vous jouez entre amis ou en famille et que vous n’êtes pas pressés, pas besoin forcément d’une pendule. Mais parfois c’est long d’attendre que son adversaire joue ! Et puis s’il réfléchit beaucoup plus que moi, il a un avantage, il fait moins d’erreur. C’est pourquoi dès qu’il s’agit de compétitions (même entre amis !) ou lorsqu’on veut limiter la durée d’une partie, on a recourt à la gestion du temps grâce à une pendule.

On fixe avec la pendule d’échecs le temps total pour chaque joueur et on appuie sur un bouton à chaque fois qu’on a fait un coup. En appuyant sur ce bouton, on stoppe notre temps et on démarre le temps de son adversaire. Celui qui n’a plus de temps a perdu.

Notre sélection de pendules d’échecs

Les deux premières sont électroniques (la deuxième ayant plus d’option que la première), la troisième est mécanique et est extrêmement agréable. Cliquez sur les images pour avoir plus d’infos.

Les différentes cadences

On peut fixer ce temps à 5 minutes, on appelle ça un blitz.

On peut le fixer à 1 minute (là c’est du grand n’importe quoi mais cela peut être rigolo pour les forts joueurs), ou entre 10 et 30 minutes pour une partie un peu rapide mais pas trop. Il y a des championnat et donc des champions différents (et dès fois c’est les mêmes) pour chaque cadence.

Mais la cadence qui prévaut actuellement dans les championnats est une cadence dite “lente”. Chaque joueur possède au départ de la partie 1h40 pour jouer 40 coups. À chaque coup, le joueur appuie sur la pendule, cela stoppe son crédit temps et cela lui ajoute même 30 secondes c’est ce qu’on appelle l’incrément. Donc 40 coups à 30 secondes de rab, ça fait bien 20 minutes plus les 1h40 de départ, on arrive donc à 2 heures pour jouer 40 coups. Ensuite au 40ème coup, on ajoute 30 minutes pour finir la partie avec toujours les 30 secondes par coup supplémentaires.

Le championnat de France

Prenons un exemple typique d’une partie : Les joueurs jouent relativement vite les premiers coups, c’est les coups de l’ouverture, de développement (voir notre formation pour en savoir plus). S’ils jouent plus vite que 30 secondes par coups, leur pendule d’échecs peut indiquer un crédit supérieur à 1h40 même !! Puis vient le temps de la longue réflexion de la stratégie et du milieu de jeu, et là on peut voir le crédit de temps arriver près de 0, sous la minute même. Attention, rappelons que si la pendule indique 0 seconde le joueur a perdu la partie.

Ronde 1 du championnat de France : Fressinet – Gharamian

L’exemple d’une partie de Tigran au championnat de France : Au 18 ème coup, il avait dépensé presque tout son crédit temps, lui restant que 2 minutes pour arriver jusque le 40ème coup. A chaque coup de son adversaire Tigran devait donc réfléchir et jouer en moins de 30 secondes pour éviter que son crédit temps s’amenuisent et ceci pendant 22 coups. Cela peut paraitre incroyable aux débutants mais dans les compétitions c’est souvent le cas, et on appelle cette phase le “zeitnot”, c’est souvent propice aux erreurs …

Si vous avez des difficultés à gérer votre temps en compétitions, faites nous signe, on a des sessions d’entrainements spécifiques avec un coach pour cela.

Et pour ceux qui veulent jouer entre amis, continuez à vous amuser sans compter votre temps !

Bon amusement.

Je souhaite découvrir votre méthode pour apprendre les échecs