Skip to content

Beth Harmon championne d’échecs

titre jeu de la dame

Héroïne de la série Le jeu de la Dame – Queen’s Gambit sur netflix, Beth Harmon est incarnée à l’écran par deux incroyables actrices : Isla Johnston et Anya Taylor-Joy. Voici tout ce qu’il faut savoir sur Beth Harmon.

Beth Harmon a-t-elle réellement existé ? 

C’est la question qui nous est régulièrement posée par nos amis qui se sont rapprochés du monde des échecs grâce à la série Netflix : The Queen’s Gambit !

Et nous allons donc en décevoir quelques-uns car la réponse est non. Beth Harmon est un personnage inventé, issu du livre qui a permis la création de la série du jeu de la dame pour le titre en version française. Cependant elle fait bien sûr référence à de grands champions et nous y reviendrons dans cet article un peu plus tard. Beaucoup de références du monde des échecs pendant la série sont exactes mais les personnages que nous voyons à l’écran sont tous des personnages n’ayant jamais existé.

Beth Harmon son histoire 

Beth Harmon perd sa maman apparemment bipolaire dans un accident de voiture qui au fil de la série ressemble à un suicide. Elle est placée à l’assistance publique, son père biologique ayant coupé tous les ponts. Beth va découvrir les échecs à l’âge de 9 ans au sous-sol de l’orphelinat où elle vit et où Monsieur Shaibel (William de son prénom), le concierge rejoue des parties d’échecs. Elle apprendra les premiers mouvements en espionnant Monsieur Shaibel avant que ce dernier cède et lui apprenne à jouer. Il lui apprendra les fondamentaux jusqu’à la première victoire de cet enfant. Ce jour-là, William Shaibel comprend qu’il est en face d’une future très forte joueuse, et il lui offre son livre : Modern Chess Openings, le livre qui reprend déjà à l’époque les variantes des ouvertures d’échecs. En parallèle, il convoque le responsable du club local. M. Ganz.

L’ascension de Beth sera inarrêtable, elle battra M. Ganz et M. Shaibel en simultanée tranquillement, puis 12 joueurs du club du lycée toujours en simultanée, et ensuite elle jouera les tournois locaux avec succès, balayant tous ses adversaires avec une facilité déconcertante. C’est le chemin classique des génies dont le nombre d’années n’a pas d’impact sur la puissance de leur jeu.

Nous nous rappelons tous d’avoir vu arriver sur le circuit, un jeune norvégien qui ne touchait pas par terre assis sur sa chaise et qui retournait le cerveau de tous ses adversaires, des grands maîtres avec beaucoup d’expériences, il s’appelait déjà à l’époque Magnus Carlsen, et quelques années plus tard, il était champion du monde.

Revenons à Beth, une fois son titre de co-championne des USA en poche, les invitations dans les tournois internationaux s’enchainent et les prix qui vont avec. Sa carrière est donc bien lancée et tout tournera ensuite sur sa capacité à battre les meilleurs dont Vasily Borgov. On retrouve à ce moment là, le travail fastidieux de tous les professionnels de ce jeu, l’étude du jeu, des parties historiques, le travail sur les ouvertures, les finales. Dans la série, le succès ne sera pas si simple pour Beth, mais à la fin c’est elle qui gagne et le tournoi du Moscou invitational de 1968 est le point d’orgue de la série.

Les exploits échiquéens de Beth à travers la série

A travers la série, les joueurs d’échecs ont pu voir des scènes habituelles du milieu (et qui ont été très bien pensées et tournées, félicitations aux réalisateurs et aux acteurs). Mais ceux qui connaissent à peine les règles ont pu être bluffés par certaines scènes. Reprenons pas à pas.

Beth se lève, va à la fenêtre et annonce “Mat en 3 coups “ et l’explique sans voir l’échiquier. Bien sûr que c’est faisable, c’est même à la portée du plus grand nombre. Les joueurs amateurs de bon niveau sont même capables de jouer une partie entièrement à l’aveugle comme le fait Beth avec Benny Watts dans la voiture sur le trajet de retour vers NewYork.

Beth joue contre 12 joueurs en simultanée dans le lycée à côté de l’orphelinat et gagne 100% des parties en 1h20. Oui c’est bien possible. Dès qu’un joueur est plus fort que d’autres, il est assez facile pour lui d’enchaîner 12 parties (Tigran fait parfois jusque 30 parties en même temps), car les joueurs ne voient pas les mêmes choses. Si ce dernier point vous pose questions, inscrivez-vous pour faire partie de notre communauté, vous allez apprendre beaucoup de choses sur le roi des jeux !

Beth Harmon

Petit focus sur trois moments échiquéens importants du film :

Beth gagne son premier tournoi

L’éclosion d’un prodige a toujours des conséquences incroyables. Même si Beth ne sait pas utiliser sa pendule, elle sait jouer aux échecs à un niveau supérieur à tous les participants. Rien d’anormal ici à ce qu’elle puisse tous les battre assez facilement, mais c’est toujours très impressionnant de voir arriver un nouveau talent sur la scène échiquéenne.

Beth gagne une simultanée de speed chess contre 3 GMI dont l’ancien champion des USA

Bon là, nous avons beaucoup réfléchi, et franchement c’est impossible. Déjà battre 3 adversaires en speed chess (des parties très rapides ou encore des blitz) est très difficile du fait du temps pris par le simple mouvement des pièces sur l’échiquier, mais en plus être capable de battre 2 GMI et le numéro 2 des USA, là ça tient du miracle ! Mais dans l’esprit de la série, c’est vraiment une belle scène où Beth prend sa revanche de l’humiliation qu’elle avait subie à Las Vegas. Et le fait qu’elle déclare : “Again ?” pour jouer à nouveau est particulièrement sympa.

Beth bat les russes chez eux

Oui c’est bien possible, il y a ici une référence à Bobby Fischer indéniablement. Nous vous invitons à aller lire notre article sur ce champion américain qui a terrassé l’armada russe en pleine guerre froide. Les russes ont très longtemps résisté à l’ascension de Bobby Fischer en s’alliant mais ce dernier a finalement réussi à être champion du monde en les battant un à un de façon spectaculaire (16 victoires d’affilée contre les grands-maîtres russes par exemple, record qui tient toujours).

À qui Beth Harmon fait-elle référence ? 

Il y a beaucoup de références mélangées dans cette série sur l’histoire des champions du jeu d’échecs. On peut y voir un bout de Judith Polgar, dont le style agressif sur l’échiquier a terrassé nombres d’adversaire et pour qui son genre féminin n’avait aucune raison d’être évoqué. Les aspects guerre froide, et combat USA-USSR font référence à Fischer qui s’est longtemps battu seul contre des armées de grands maitres russes. La précocité de Beth peut faire référence à Reshesvky et la forme de folie qui s’empare de Beth quand elle voit les pièces bouger au plafond peut faire penser à Paul Morphy, le grand champion du XIXème siècle, lui aussi un grand joueur d’attaque !

Mais tout au long de la série, les auteurs ont insisté sur le côté intuitif du jeu de Beth Harmon avec une référence explicite au champion du monde cubain Raul Capablanca. Plus récemment, le champion du monde actuel Magnus Carlsen a lui aussi un jeu très intuitif. Beth et ces deux grands champions voient tout de suite le bon coup et placent leurs pièces naturellement sur les bonnes cases. Magnus dit que dans 99% des situations, le bon coup lui saute à l’esprit immédiatement.

Les dérives de Beth Harmon en dehors des échecs

Pilules, drogues, alcool, la série Netflix fait la part belle aux dérives de la jeune championne Beth Harmon. Si Beth découvre les pilules à l’orphelinat, elle pense que c’est grâce à elles qu’elle est capable de visualiser au mieux les différentes variantes de l’échiquier. L’épisode final lui démontrera qu’il n’en est rien et que ses dons de visualisation n’ont rien à voir avec une quelconque substance. Ici les spécialistes parlent de Ritaline, médicament donné aux enfants pour les calmer.

Beth tombe régulièrement dans des excès vis à vis de l’alcool et de la drogue et en analysant la série on s’aperçoit que c’est toujours son démon qui la poursuit. Elle commence par voler une bouteille dans la maison lorsqu’elle est invitée pour une fête entre filles qui ne lui correspondent pas, et c’est la descente aux enfers. Elle va s’en sortir grâce au soutien de ses amis Harry Beltik ou Benny Watts, mais aussi grâce au jeu d’échecs qui lui permet de trouver une activité où ses difficultés liées à son passé ne comptent pas.

Beth Harmon drogue

La dernière rechute arrive après avoir entendu une chanson triste dans le restaurant où elle prend un Gibson en souvenir de sa mère adoptive alors qu’elle est en pleine préparation pour le tournoi de San Francisco. C’est l’arrivée de Jolene à la fin de l’épisode 6 qui marque son retour à la sobriété et le sprint final pour gagner le tournoi de Moscou.

Beth Harmon alcool

À noter qu’il n’existe pas de drogue permettant de mieux jouer aux échecs, mais vu que beaucoup d’entre vous nous ont demandé, la réponse est OUI il existe des contrôles antidopages aux échecs comme tous les sports officiels reconnus par le CIO (comité international olympique).

Si beaucoup de forts joueurs au cours de l’histoire des échecs ont eu des dérives mentales, ou addictives, aujourd’hui les meilleurs joueurs de la planète sont des sportifs accomplis qui suivent des entraînements drastiques au niveau sportif pour être en capacité de tenir des heures de réflexion devant l’échiquier. Un esprit sain dans un corps sain est obligatoire pour être capable d’atteindre le top mondial.

L’actrice Anya Taylor-Joy a appris à jouer aux échecs

Il existe un tas d’articles sur les performances d’actrice de Anya Taylor Joy, et nous aussi, nous tenons à lui rendre hommage. Elle ne savait pas jouer aux échecs quand elle a démarré le tournage. La manière fluide qu’elle a de déplacer les pièces sur les ouvertures connues, d’appuyer sur sa pendule et d’écrire son coup sont tout simplement bluffant. On s’y croirait. Ensuite sur les moments de “folie”, elle est juste géniale, et son regard si perçant nous a tous fait chavirer !

Elle a expliqué dans une interview avoir été agréablement surprise d’être capable d’enchainer les coups à la fin du tournage sans trop de difficultés et donc que son cerveau avait commencé à apprendre les coups naturellement. C’est exactement ce qu’il se passe quand vous démarrez votre apprentissage. Le début peut paraitre nébuleux, mais lorsque vous l’appréhendez dans le bon sens, pas à pas, accompagnés par des pros, les résultats sont très rapides et vous vous surprendrez à être capable de trouver des solutions pour faire échec et mat.

Pour aller plus loin avec Beth Harmon

Si vous souhaitez découvrir les erreurs faites par Beth Harmon sur l’échiquier, ou tout simplement découvrir un peu plus comment apprendre simplement à jouer aux échecs, venez rejoindre notre communauté. Si vous souhaitez que nous abordions un sujet particulier de la série ou si vous avez une question qui n’a pas été répondue dans notre dossier spécial sur le jeu de la Dame, n’hésitez pas à nous contacter.

Pour terminer, cliquez ci-dessous si vous souhaitez découvrir notre méthode pour apprendre et progresser aux échecs.

 

Aidez-nous.

En partageant cet article sur vos réseaux, vous contribuez à notre mission depuis 2016 : populariser le jeu d’échecs et l’apprendre au plus grand nombre, et en cela, nous vous remercions du fond du coeur. Merci !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Programme complet

Recevoir gratuitement la vidéo !

Conference echec

Revivez notre dernière conférence sur les ouvertures

Comment choisir ses ouvertures ?

Prochaines diffusions : Mercredi prochain 18h et samedi prochain 18h

Nos Tops Categories

Logo apprendre les echecs en 24h
14 jours pour apprendre les échecs. Programme pas à pas gratuit. Déjà des milliers de fans.

Du débutant au bon joueur amateur, vous allez progresser, c’est certain !