Envie de mieux gérer ses émotions lors d’une compétition importante ? C’est vrai que le stress peut prendre une place incroyable, empêchant certaines personnes de dormir ou de manger avant l’évènement et surtout privant ces personnes de la possibilité d’utiliser le maximum de leur potentiel au moment où on en a le plus besoin. De toute façon, même sans être une personne stressée, le jeu d’échecs demande une telle concentration et une telle capacité de réflexion qu’il est extrêmement important d’arriver prêt le jour J. Voici donc 3 habitudes pour être zen en compétition.

Prendre pour modèle la préparation d’une compétition qui s’est bien passée

Vous connaissez la PNL (programme neuro-linguistique) ? C’est un nom compliqué mais n’ayez pas peur, le principe que nous avons tiré de ce programme est très simple. Et cela nous a changé la vie !

Vous avez bien une compétition où les choses ont bien tourné pour vous ? Prenez la compétition dont vous êtes particulièrement fière, celle où vous avez le plus brillé. Eh bien, rappelez-vous de comment vous avez préparé cette compétition et essayez de vous rapprocher le plus possible de cette préparation lors de vos prochaines compétitions. Cela marche à coup sûr !

À partir de ce modèle, vous pouvez bien sûr petit à petit modifier votre préparation aux tournois afin de la rendre parfaite.

Être prêt à tout

Nous venons d’aborder une habitude qui vous permettra d’arriver zen à la compétition. Mais vous devez également penser à bien réagir pendant la compétition. Pour cela, vous devez anticiper les différentes situations possibles, les analyser et trouver une façon intelligente de réagir.

Prenons un exemple. Votre adversaire va bien à un moment vous jouer un coup que vous n’avez pas anticipé et qui vous déstabilise. Eh bien, prenez le d’une façon zen, c’est une situation normale, habituelle. Il n’y a aucune raison de perdre ses moyens mais c’est au contraire le moment de donner le meilleur de soi-même pour sortir de cette situation délicate.

Bien sûr, plus vous aurez d’expérience, plus vous aurez rencontrer de situations différentes et plus ce sera facile. Mais rien ne vous empêche d’anticiper différentes situations sans les avoir déjà rencontrées.

3 habitudes pour être zen en compétition : être bien préparé

Les deux habitudes précédentes sont bien sûr caduques si vous n’avez pas fait ce qu’il faut pour être prêt à bien jouer aux échecs le jour J. Rien de pire que d’arriver à une compétition en sentant que nous avons de grosses faiblesses. Et c’est là que nous intervenons !

Petit à petit, module par module, nous vous prenons par la main pour vous amener vers la maîtrise du jeu d’échecs. Et ceux même si vous êtes tout-débutant. Notre programme composé de 24 modules vous permettra de mémoriser, d’organiser et de hiérarchiser toutes les connaissances nécessaires pour bien jouer aux échecs. Tout ce qu’il faut pour aborder une compétition en étant bien préparé et optimiste !

Nous vous proposons de découvrir gratuitement notre formation numérique pour apprendre les échecs.

Comme d’habitude avec le jeu d’échecs, les habitudes que nous avons décrites sont valables dans bien des situations différentes. Comment bien préparer un entretien d’embauche ou une réunion importante ? Avec les ingrédients que nous venons de vous décrire !

Cet article participe à l’événement “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” du blog Habitudes Zen. Vous y trouverez notamment 41 citations pour être zen !

Vous pouvez également retrouver tous nos articles pour bien débuter aux échecs.