L’échec perpétuel est une situation assez curieuse : le Roi d’un des deux adversaires ne peut pas se soustraire d’un échec. Ce joueur n’est pas échec et mat, il n’a pas perdu la partie. Pourtant, il ne peut pas développer son jeu et ne pourra pas non plus gagner. C’est donc match nul ! Voyons quelques exemples de cette règle.

L’échec perpétuel et le pat

Si vous ne connaissez pas la règle du pat, rendez-vous sur cet article : ICI .

Nous allons étudier un cas vraiment très intéressant : un des joueurs est presque pat. Presque car une seule pièce peut encore jouer. Donc, si cette pièce est prise par l’adversaire, c’est pat. Regardons la position suivante

Le pat 3La seule pièce blanche qui peut jouer est la Tour. On vient donc l’offrir en cadeau au Roi noir. 1. Tg5 !! Celui-ci n’en veut évidemment pas. 1… Rh6. Alors, les blancs continuent leur petit jeu 2. Tg6 + et les noirs ne peuvent éviter les échecs sur la colonne g. c’est un échec perpétuel. Ainsi, c’est match nul ! Cette Tour qui vient se sacrifier pour son Roi s’appelle une Tour folle.

L’échec perpétuel pour sauver une attaque de mat qui tourne mal

Voici l’utilisation la plus courante de l’échec perpétuel : On a attaqué le Roque adverse mais nous n’avons pas assez d’attaque pour mater l’adversaire. Alors, on peut tenter de faire un échec perpétuel. Voyons tout de suite un exemple.L'échec perpétuelVisiblement, les blancs ont sacrifier une Tour pour ouvrir le Roque adverse. Cependant, ils n’ont plus assez de pièces pour finir leur attaque. Ils doivent donc se rabattre sur un échec perpétuel s’ils ne veulent pas perdre la partie.

  1. Dg5+!!  Rh7 2. Dh5+ Rg7 3. Dg5+ Rh7 4. Dh5+

Échec perpétuel, match nul ! Les blancs s’en sortent donc très bien !

Voilà, vous savez tout (ou presque !) sur l’échec perpétuel. Il ne reste plus qu’à avoir cette règle en tête lorsque vous attaquez le Roque de votre adversaire. Bon amusement !

Pour terminer, retrouvez tous nos articles pour bien débuter aux échecs ICI .

N’oubliez pas de découvrir avant de partir notre plateforme de formation numérique en cliquant ci-dessous :

Apprendre les échecs avec des videos