Skip to content

C’est quoi la sicilienne aux échecs ?

sicilienne aux échecs

La défense sicilienne aux échecs est une ouverture choisie par les noirs après que les blancs, au premier coup, aient avancé leur pion devant le Roi de deux cases. C’est la défense favorite de grands champions comme Bobby Fischer, Garry Kasparov et du plus fort joueur français de tous les temps Maxime Vachier-Lagrave.

Découvrez :

  • L’idée principale de la sicilienne aux échecs
  • Comprendre la sicilienne Najdorf grâce à une vidéo du maître Pierre Petitcunot (pour joueurs confirmés)
  • Comprendre la sicilienne dragon
  • Les anti-siciliennes avec notamment une vidéo du champion de France Tigran Gharamian pour apprendre la sicilienne Rossolimo

Et bien d’autres choses !

Le principe de la sicilienne aux échecs

La sicilienne arrive donc après les coups 1. e4 c5

défense sicilienne échecs

Cette position est paradoxale.

Les noirs perdent un temps de développement afin de contrôler le centre et d’empêcher les blancs de réaliser le centre parfait en plaçant leurs pions en e4 et d4. En effet, si les blancs poussent leur pion en d4, les noirs l’échangent contre leur pion c. Ils ont donc échangé un pion du centre contre un pion de l’aile ce qui est favorable pour eux.

Cependant, la meilleure technique pour profiter d’un avantage de développement est d’ouvrir les lignes. Et donc le coup d4 se justifie également pour les blancs ! En jouant leur pion en d4, la colonne d va s’ouvrir ce qui est un premier pas vers une attaque du Roi noir.

Nous obtenons donc une position où chaque camp fait un pari : Les noirs misent sur le contrôle du centre et les blancs sur le développement. Intéressant, non ?

Pour être tout à fait complet, sachez que les blancs préfèrent placer leur Cavalier en f3 avant de jouer leur pion en d4. Ils souhaitent en effet reprendre en d4 avec leur Cavalier après l’échange des pions et non avec leur Dame qui serait ainsi exposée.

La sicilienne aux échecs – comment jouer la sicilienne Najdorf

Qu’est-ce que la sicilienne Najdorf ?

Quel est le point commun entre Bobby Fischer, Garry Kasparov et Maxime Vachier-Lagrave ?

Leur ouverture préférée est une variante spécifique de la sicilienne : la Najdorf qui arrive après les coups 1. e4 c5 2. Cf3 d6 3. d4 cxd4 4. Cxd4 Cf6 5. Cc3 a6.

Sicilienne aux échecs Najdorf

Les premiers coups sont très logiques. Nous avons déjà expliqué les enjeux du coup des blancs d4. Les noirs ont ensuite sorti leur Cavalier en f6, développant une pièce tout en attaquant un pion adverse, ce qui est toujours très intéressant. Les blancs ont alors répondu par Cavalier c3, très logiquement également. Mais voilà que les noirs jouent ce coup de pion à l’aile : 5… a6.

Comprendre la sicilienne Najdorf aux échecs

Quel est l’idée de ce coup ? Pourquoi cette ouverture est-elle mythique ?

Le maître Pierre Petitcunot nous répond et nous explique les principaux plans de cette variante légendaire. C’est une vidéo pour joueurs confirmés mais même les débutants peuvent apprendre et retenir des idées.

C’est toujours intéressant d’entendre un maître exposer son point de vue sur une ouverture !

 

Fan de la sicilienne ?

Le maître Pierre Petitcunot analyse les 2 siciliennes les plus connues dans sa formation « Comment créer un répertoire d’ouverture » : la sicilienne Najdorf et la dragon.

Vous apprendrez également comment choisir vos ouvertures en fonction de votre style et vous découvrirez une méthode pour travailler les ouvertures.

Pour terminer sur ce sujet, sachez que Miguel Najdorf était un très fort joueur d’échecs argentin et que son idée sur la sicilienne est une des plus belles idées d’ouverture de l’histoire. Des tournois de très haut-niveau lui rendent régulièrement hommage. Lors de ces tournois, une ouverture est imposée : la sicilienne Najdorf évidemment !

La sicilienne aux échecs – La dragon

Cœur sensible s’abstenir ! Place à l’attaque avec la sicilienne dragon.

Nous l’obtenons après : 1. e4 c5 2. Cf3 d6 3. d4 cxd4 4. Cxd4 Cf6 5. Cc3 g6.

La sicilienne dragon échecs

Ce petit coup g6 est plus facile à comprendre : les noirs souhaitent développer leur Fou f8 en g7 puis faire le petit roque. On dit que les noirs placent leur Fou en fianchetto. Mais les implications sur la suite de la partie sont énormes ! Voici pour commencer comment on attaque un fianchetto.

Comment attaquer un fianchetto aux échecs ?

En jouant le pion en g6, les noirs ont affaibli toutes les cases noires du roque : h6-g7-f6. Leur défenseur est donc tout naturellement le Fou g7. Mais si les blancs parviennent à faire disparaître ce Fou, la faiblesse des cases noires se fera fortement ressentir. La première grande méthode pour lutter contre un fianchetto est donc de réussir à amener notre propre Fou en h6 pour échanger le Fou noir.

 

Dans le diagramme ci-dessus, les blancs ont formé une batterie Dame-Fou afin d’amener à un moment donné leur Fou en h6 pour échanger le Fou du fianchetto.

Deuxième méthode d’attaque : le pion bélier. Lorsque le pion g7 s’est avancé en g6, il a offert une cible pour les pions blancs. En poussant au bon moment leur pion h en h5, les blancs auront un moyen de détruire le roque noir.

La sicilienne aux échecs

Mais bien sûr, avec cette technique le petit roque blanc sera très faible. Donc les blancs sont partis pour roquer vers l’aile dame !

Les conséquences du grand roque dans la sicilienne aux échecs

Une fois le grand roque effectué, les rois seront sur deux ailes différentes. On dit que les roques seront opposés.

garnd roque sicilienne

On peut alors lancer ses pions à l’assaut du roque ennemi. Une partie d’attaque s’engage. C’est même une course ! Le premier qui arrivera à créer des menaces et à obliger son adversaire à défendre prendra l’avantage.

Vous avez donc compris pourquoi la sicilienne dragon donne lieu très souvent à des parties d’attaque spectaculaires !

La sicilienne aux échecs – La plus belle attaque

Forcément, beaucoup des plus belles attaques de la sicilienne proviennent de la dragon. Voici certainement la plus célèbre avec le champion du monde russe Anatoly Karpov avec les blancs contre son challenger, le très fort grand maître Viktor Korchnoi.

Sicilienne dragon échecs

 

Notre aventure commence dans la position ci-dessus. Anatoly Karpov commence par ouvrir la colonne h.

1. h5 Cxh5 2. g4 Cf6

Plus belle sicilienne aux échecs

Place maintenant à un petit coup de renforcement avant d’échanger le Fou des noirs placé en fianchetto.

3. Cde2 Da5 4. Fh6 FxFh6 5. DxFh6

Sicilienne aux échecs

Karpov va maintenant tout faire pour faire bouger le Cavalier f6 des noirs qui est le principal défenseur de leur position.

5… Tfc8 6. Td3 T4c5 7. g5 !! Txg5 8. Td5 !! Txd5 9. Cxd5

Sicilienne dragon

Et voilà ! Le Cavalier arrive sur la case d5 et menace de s’échanger contre le Cavalier f6. Sans défenseur, le roque noir est livré à lui-même. Karpov a comme à son habitude tenté d’être le plus précis possible pour terminer sa partie et remporter la victoire.

9… Te8 10. Cef4 Fc6 11. e5 !! Fxd5 12. exCf6 exf6 13. Dxh7 Rf8 14. Dh8 1-0

Après 14… Re7 15. Cxd5 Dxd5 16. Te1+ les blancs gagnent une Tour.

Une très belle partie d’échecs non ? Cette partie fait en tout cas partie de l’histoire des échecs !

Passons maintenant aux variantes qui tentent d’empêcher les noirs de développer leur jeu.

Les anti-siciliennes aux échecs

L’idée de la sicilienne est si forte que beaucoup ont cherché des solutions pour éviter l’idée principale des noirs. Si on ne peut bien sûr pas éviter le coup c5, voici différentes façons de perturber le développement des noirs.

La sicilienne Rossolimo

Le joueur franco-américain Nicolas Rossolimo a représenté la France plusieurs fois aux Olympiades d’échecs organisées par la FIDE (fédération internationale des échecs). Il est resté célèbre pour avoir donné son nom à la plus connue des anti-sicilienne qui arrive après les coups : 1. e4 c5 2. Cf3 d6 3. Fb5+

sicilienne rossolimo

Quelle est l’idée de cet échec mystérieux ? Réaliser un étau !

L’étau de Maroczy

Après s’être débarrassé de leur Fou de cases blanches, par exemple après 3… Fd7 4. FxFd7 CxFd7, les blancs vont jouer c4 puis d4 et obtiendront une position de ce type :

étau de Maroczy

Les pions e4 et c4 sont typiques de l’étau de Maroczy. Ils assurent aux blancs un grand avantage d’espace et obligent les noirs à jouer sur trois rangées. Ils empêchent notamment très bien le coup libérateur d5 et donnent un jeu très intéressant aux blancs.

Pourquoi avoir échangé le Fou f1 au troisième coup ? Car après le coup c4, le Fou f1 aurait buté contre ses propres pions. C’est donc tout à fait logique de le sortir en premier, de l’échanger, puis de former l’étau ensuite !

Notez que si les noirs jouent Cc6 au lieu de d6 au 2ème coup, Fb5 est possible mais avec souvent une tout autre idée.

La Rossolimo contre Cc6

Sicilienne rossolimo

En plaçant leur Fou en b5, les blancs souhaitent l’échanger contre le Cavalier c6 et infliger des pions doublés aux noirs. Retrouvez le champion de France Tigran Gharamian accompagné par le grand-maître Anthony Wirig pour vous expliquer cette très belle variante de la sicilienne aux échecs.

 

La sicilienne fermée aux échecs

Voici une deuxième anti-sicilienne très célèbre. Les blancs choisissent tout simplement de jouer d3 et de ne pas ouvrir la position.

La sicilienne fermée

La position reste donc fermée, un jeu de manœuvre peut s’engager. Le Fou f1, bloqué par ses propres pions, ira plutôt en fianchetto en g2.

Regardez-bien la structure blanche : c2-d3-e4. Elle penche vers l’aile roi ! On peut donc imaginer que les blancs essaieront à un moment donné de pousser le pion f en f4 et de lancer une attaque. Les noirs eux ont un jeu qui penche vers l’aile dame et la poussée b5-b4 est envisageable.

La sicilienne Alapine

C’est encore un monsieur, Semion Alapine, qui donne son nom à cette variante. Cette fois, les blancs n’abandonnent pas l’idée de former le grand centre de pions e4 et d4 et jouent c3 au deuxième coup.

La sicilienne alapine

Ce plan est redoutable et si vous jouez la sicilienne avec les noirs, il vous faut trouver un antidote. Pour cela, vous avez deux choix. Soit vous contre-attaquez sur le pion e4. C’est assez logique car il vient de perdre son principal défenseur, le Cavalier c3, puisque la case est prise par le pion c3. Après Cf6 pour les noirs, le pion e4 est donc difficilement protégeable et il devra certainement avancer et peut-être s’affaiblir.

La deuxième méthode pour lutter avec les noirs contre la sicilienne Alapine est de contre-attaquer immédiatement au centre par d5. Après l’échange en d5, la Dame noire va devoir reprendre le pion blanc et arriver au centre de l’échiquier. Mais elle est difficilement attaquable et la position est tout à fait correcte pour les noirs.

Le gambit Morra

C’est encore un joueur français qui donne son nom à cette ouverture : Pierre Morra. Les blancs jouent bien d4 comme un sicilienne ouverte mais au lieu de reprendre en d4, ils offrent un deuxième pion en jouant c3.

Le gambit Morra sicilienne

En jouant c3, les blancs ouvrent un peu plus la position. Une fois le pion pris, le Cavalier b1 viendra en c3 et les blancs auront, en échange d’un pion de moins, une belle avance de développement. C’est exactement ça le but d’un gambit !

La Dame banche pourra venir en b3 former une très belle batterie avec le Fou f1 placé en c4. Le Cavalier g1 viendra en f3 et une fois le roque fait, les deux Tours trouveront des colonnes ouvertes. Les blancs ont un beau jeu…. mais un pion de moins. Chaque joueur aura sa chance !

D’autres types de siciliennes ouvertes

Nous revenons au coup blanc d4 au 3ème coup pour vous présenter, après la dragon et la Najdorf, d’autres siciliennes célèbres.

La sicilienne Paulsen

Les noirs décident de se passer, au moins temporairement, du coup d6. Ils jouent : 1. e4 c5 2. Cf3 e6.

La sicilienne Paulsen

L’idée des noirs est de se laisser la possibilité de sortir leur Fou f8 de façon plus active et de réaliser la poussée en d5 en un coup (et non en deux coups après d6 puis d5). C’est l’ouverture préférée de la reine des échecs Judit Polgar, seule femme à avoir atteint le Top 10 mondial.

Côté blanc, la façon de réagir la plus courante est à nouveau de former l’étau de Maroczy en jouant d4 puis c4. Cette ouverture est devenue très à la mode et est assez dangereuse. Dans un championnat du monde, Magnus Carlsen a choisi le très rare g3 avec les blancs contre Anand pour sortir des sentiers battus.

La sicilienne Svechnikov

Evgeni Svechnikov est l’auteur, à égalité avec Miguel Najdorf, du plus beau concept d’ouverture de la sicilienne. Voici les premiers coups : 1. e4 c5 2. Cf3 Cc6 3. d4 exd4 4. Cxd4 Cf6 5. Cc3 e5.

La sicilienne Svechnikov

L’idée est de tenter de former directement le grand centre de pions e5 et d5 avec les noirs. Mais les risques sont grands : le pion d7 est un pion arriéré et la case d5 est très faible (ou forte pour les blancs).

La pratique a montré que les noirs sont capables de lutter efficacement pour la case d5 en jouant d6 puis leur Fou en e6. Cette ouverture est jouée très régulièrement à haut-niveau. Magnus Carlsen l’a employée ces dernières années lorsqu’il souhaite jouer le match nul avec les noirs.

La sicilienne Kalashnikov

Très semblable à la sicilienne Svechnikov, la sicilienne Kalashnikov apparaît dans la même variante avant les coups Cf6 et Cc3.

La sicilienne Kalashnikov

Mais cette fois, c’est une sicilienne qui n’a pas très bonne réputation. Vous devinez pourquoi ? Car les blancs après Cb5 et c4 forment le fameux étau de Marocsy ce qui n’était pas possible avec l’idée de Svechnikov !

La sicilienne Scheveningen

Du très solide cette fois ! Les noirs jouent leurs pions du centre en e6 et d6 et jouent plutôt sur l’aile dame. La variante Scheveningen apparaît après les coups 1. e4 c5 2. Cf3 d6 3. d4 cxd4 4. Cxd4 Cf6 5. Cc3 e6.

La sicilienne aux échecs scheveningen

En plaçant leurs pions centraux ainsi sur la sixième rangée, les noirs se réservent de pousser au bon moment d5 ou e5. Ils gagnent donc en souplesse. Cependant, les blancs ont d’avantage d’espace dans cette variante et pourront avancer leur pion f en f4 pour contrôler davantage le centre de l’échiquier et commencer une attaque sur le Roi adverse. Les noirs ne sont pas sans ressources. Leur position est très saine, les finales leurs seront favorables. Ils disposent également d’un des thèmes les plus importants de la sicilienne aux échecs : l’attaque de minorité.

L’attaque de minorité dans la sicilienne aux échecs

L’attaque de minorité n’est pas un concept qui est propre à la sicilienne. On la rencontre aussi dans le gambit dame ou la Caro Kann. Il s’agit de pousser ses pions dans un endroit de l’échiquier où on a moins de pions que son adversaire. Le but est de réussir à créer une faiblesse dans la majorité de pions adverses.

Ici, ce sont les pions a et b des noirs qui seront poussés.

Attaque de minorité échecs

L’une des grandes idées de cette poussée est de déstabiliser le défenseur du pion e4 : le Cavalier c3. La pression sur le pion e4 peut être accentuée en plaçant le Fou c8 en b7. Si les noirs parviennent à capturer le pion e4, ils auront un contrôle parfait du centre.

Une autre idée de la poussée b5 est de renforcer le contrôle de la case blanche c4. On pourra alors y placer un Cavalier (Cb8-c6-a5-c4 par exemple). Soutenu par une Tour placée en c8 le Cavalier aura fière allure !

Voilà pour les différentes variantes et les grandes idées de la sicilienne aux échecs. Voici un petit clin d’oeil à Beth Harmon avant de vous donner notre avis sur les meilleures ouvertures d’échecs pour les débutants.

Beth Harmon et la sicilienne aux échecs

On en profite pour vous indiquer que l’ouverture sicilienne est très présente dans la série Netflix « Le jeu de la Dame ». En effet, c’est l’ouverture favorite de Beth Harmon et de Borgov, l’adversaire numéro 1 de Beth. Un jeu de domination entre ces deux champions va avoir lieu autour de cette ouverture, Beth hésitant à jouer son ouverture préférée contre le champion russe.

Les ouvertures parfaites pour les amateurs du jeu d’échecs

Avant d’aller plus loin sur ce thème, sachez que des grands principes guident l’ouverture aux échecs. En suivant ces grands principes, on peut se débrouiller dans la grande majorité des ouvertures.

Cependant, on peut aussi se spécialiser et comprendre en profondeur les grandes idées d’une ouverture spécifique. C’est ce que vous propose le champion de France Tigran Gharamian. Découvrez par exemple les bases de l’ouverture espagnole avec une vidéo pour les joueurs amateurs cette fois-ci.

Tigran vous propose également d’aborder les grands thèmes de l’ouverture italienne. C’est l’ouverture parfaite lorsqu’on débute aux échecs. Elle permet grâce à son développement harmonieux des pièces d’apprendre à jouer dynamique et à attaquer son adversaire !

apprendre-echecs-ouverture-italienne

Avec les noirs, le maître Kevin Terrieux vous propose d’apprendre à jouer la défense française sur 1.e4 et le gambit dame accepté de 1. d4.

Avec ces 3 ouvertures (italienne, française et gambit dame accepté), vous aurez un répertoire actif et dynamique qui vous permettra d’imposer votre jeu à vos adversaires !

Et maintenant à vous de choisir !

Voilà pour notre article sur la sicilienne aux échecs. Nous espérons qu’il vous a été utile. Si c’est le cas, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux favoris !

Aidez-nous

En partageant cet article sur vos réseaux, vous contribuez à notre mission depuis 2016 : populariser le jeu d’échecs et l’apprendre au plus grand nombre, et en cela, nous vous remercions du fond du coeur. Merci !

Partager sur facebook
Facebook

Cher lecteur, les milliers de fans qui vous ont précédé améliorent en continu le programme de 14 jours pour apprendre et progresser. Accessible gratuitement sur inscription pour les débutants comme les amateurs.

Bien calculer aux échecs
Améliorer la logique de votre calcul

Nos dossiers

Logo apprendre les echecs en 24h
Programme pas à pas gratuit.
Nous apprenons aux débutants.
Nous aidons les amateurs à progresser.

Rejoignez les 29 000 membres de notre communauté !
Du débutant au bon joueur amateur, vous allez progresser, c’est certain !