Tigran installé en tête du tournoi, il devient maintenant une cible pour les autres participants. Il lui faut donc leur résister avant de savoir piquer au bon moment… Tout un art ! La ronde 4 voit Tigran affronter Christian Bauer un des joueurs les plus talentueux des dernières années. Voyons donc ce qu’il s’est passé dans cette partie.

Christian Bauer sous pression

L’ouverture s’est très bien passée pour Tigran. Comme souvent, Christian va tenter de déstabiliser son adversaire tôt dans la partie en utilisant un « set-up » peu connu. Cependant, Tigran va très bien réagir et pousser son adversaire en défense. Et lorsqu’on défend, deux choix s’offrent à nous : être patient et laisser passer l’orage ou chercher du contre-jeu. Christian va choisir la deuxième option.

C’est là que la créativité de Christian Bauer a parlé. Il sacrifie un pion puis place ses pièces sur des cases originales qui leurs permettent d’étendre leur champ d’action. Alors que Tigran aura lutté jusqu’au bout dans la plupart des parties du tournoi, il va prendre une décision très sage qui s’avèrera capitale pour la suite : proposer un match nul. Avec un pion de moins et malgré des pièces actives, Christian va accepter ce qui permet à Tigran de rester en tête.

La partie

Tigran a les blancs, Christian les noirs. Le moment à bien observer est les coups suivant le coup b5 joué par Christian Bauer qui donnera un pion pour libérer ses pièces.

Notons qu’en plus d’être un excellent joueur, Christian Bauer est un auteur réputé. Il adore les ouvertures originales, ce n’est donc pas étonnant que ses livres portent sur des ouvertures où l’imagination et la créativité ont toutes leurs parts. Parfait pour surprendre vos adversaire !
                                                        

Pour terminer, retrouvez le résumé de l’ensemble du parcours de Tigran au championnat de France 2018 ICI.

Et bientôt, retrouvez le résumé de la ronde suivante ICI.