Ce petit texte pour réagir à différents articles que j’ai lu sur des blogs… Le sujet est très sérieux et pas très gai, mais c’est la vie ! Beaucoup de conseils sont donnés dans ces blogs pour prévenir Alzheimer : boire du café, lire, jouer au sudoku ou aux mots fléchés, jouer aux échecs. Jusque-là tout va bien. Mais ce qui est surprenant, c’est que ces articles s’accompagnent souvent de « mais ce n’est pas prouvé » ! Eh bien si, c’est prouvé ! En effet, nous allons vous résumer deux études montrant que la pratique du jeu d’échecs (ou d’autres activités du même type) aide à prévenir Alzheimer.

Les échecs : solution pour prévenir Alzheimer

Tout d’abord pour les adultes : http://www.sciencemag.org/news/2001/03/busy-brain-healthy-brain

Un article du docteur Friedland paru en mars 2001 dans la célèbre revue science, nous apprend que les patients atteint de la maladie d’Alzheimer sont moins actifs entre 20 et 60 ans. Et surtout que la pratique du jeu d’échecs permet de réduire de 35% les risques de développer la maladie d’Alzheimer.

Ensuite pour les séniors : http://www.inserm.fr/index.php/espace-journalistes/stimuler-intellectuellement-son-cerveau-pour-mieux-vieillir

Une étude de l’INSERM parue dans Neurology en septembre 2009 montre que les personnes âgées de plus de 65 ans pratiquant les échecs deux fois par semaine ont deux fois moins de risques de développer une démence ou la maladie d’Alzheimer.

Concrètement comment exercer son cerveau ?

En plus de jouer aux échecs, on peut maintenir son cerveau en pleine forme en résolvant de petits exercices ! Retrouvez quels sont les types d’exercices que vous pouvez chercher ICI .

Le jeu d’échecs est avant tout un jeu passionnant où l’on vit plein d’aventures. Y jouer permet donc de renforcer certaines compétences et de maintenir notre cerveau en bonne forme. A busy brain is a healthy brain !

Alors alliez l’utile à l’agréable en vous mettant au jeu d’échecs !

Enfin, voici deux articles sur les bienfaits des échecs. Un sur la concentration : ICI . Et un sur la mémoire : ICI .