Le mat du couloir est une technique très connue pour donner échec et mat . C’est aussi une des techniques les plus utilisées pour attaquer un Roi qui a roqué.

Un exemple de mat du couloir

mat du couloir

La Tour blanche vient sur la dernière rangée attaquer le Roi Noir. C’est échec ! Mais le Roi noir est bloqué pas ses propres pions. Ces mêmes pions qui sont censés le protéger ! Et c’est donc échec et mat. C’est le mat du couloir.

Une case de fuite pour parer le mat du couloir

Voici une technique pour se protéger de ce mat. Étudions la position suivante

parer le mat du couloir

Cette position peut être atteinte à partir d’un développement des pièces très classiques que nous avons étudié en vidéo ICI .

Dans ce genre de position, il n’est pas rare de voir les blancs ou les noirs jouer h3 (ou h6). Pourtant, ce coup contredit les règles de l’ouverture en ne développant pas une pièce et donc en perdant un temps dans la course au développement. De plus, ce coup semble affaiblir le Roque. Quelle est donc l’idée de ce coup ?

Le but est en premier de contrôler les case g4 (ou g5) pour empêcher le Fou adverse de s’y installer. Mais la deuxième idée de ce coup est de prévenir un futur mat du couloir !

En effet, étudions la position suivante :

case de fuite

Cette fois, c’est aux noirs de jouer. Ils amènent leur Tour sur la première rangée. Le Roi blanc est donc en échec. Mais ceux-ci ont anticipé les choses et ont prévu une case de fuite pour leur Roi en h2. C’est exactement ce que les blancs essayaient de faire dans la position précédente en jouant h3.

Pour terminer, vous trouverez

  • Une autre façon d’attaquer le roque adverse : le baiser de la Dame ICI .
  • Différentes techniques pour faire échec et mat : ICI .

Bonne lecture !