Outils devenus indispensables au joueur d’échecs, les logiciels offrent un nombre impressionnant d’activités possibles. Voici en quoi un logiciel peut vous être utile et un compte-rendu des deux meilleurs logiciels d’échecs :
                     

Comment utiliser un logiciel d’échecs ?

L’utilisation la plus évidente est de jouer contre l’ordinateur. Bien sûr tous les logiciels que nous allons vous proposer offrent plusieurs niveau de jeu ce qui vous permettra de l’élever petit à petit. Rappelons tout de même que désormais, l’ordinateur est plus fort que l’être humain aux échecs !

Basé sur cette dernière affirmation, l’utilisation surement la plus intéressante est l’option analyse de parties. Pour progresser, rien de tel que de repérer vos erreurs pour ne plus les refaire. Mais c’est très difficile à faire… Faites analyser vos parties par un logiciel d’échecs, il s’en charge ! Désormais, les meilleurs logiciels ne se contentent pas de vous donner le coup que vous auriez dû jouer mais ils vous donnent des explications ce qui est le plus important !
Enfin, une base de données avec des parties de plus forts joueurs d’échecs de tous les temps est proposée avec ces logiciels. Analyser les parties des grands-maîtres du passé est indispensable pour progresser.
Voilà les trois utilisations les plus courantes. Cependant bien d’autres options existent notamment le fait de pouvoir se construire un répertoire d’ouverture ou de sauvegarder ses propres parties sur l’ordinateur.

Les meilleurs logiciels d’échecs

Voici donc notre sélection. Si Fritz est le plus connu et le plus simple à utiliser, Komodo est le plus fort ! Cliquez sur les images pour les découvrir !

Fritz est le logiciel « historique » du jeu d’échecs. Ainsi il a tout simplement battu Garry Kasparov en match ! Son utilisation est très simple. Mais Komodo s’est lui imposé ces dernières années comme la référence même pour les joueurs d’échecs professionnels. Parfait en particulier pour analyser ses parties avec lui !

Pour terminer, retrouvez tous nos articles pour bien débuter aux échecs : ICI .